François Hollande et son gouvernement ont choisi la politique de la terre brûlée. Si nous les laissons faire, ils détruiront les droits conquis par les générations qui nous ont précédés.

Selon Hollande, le coût du travail serait trop élevé ; mais, pas les dividendes des actionnaires ; pas les salaires des grands patrons qui peuvent s'augmenter eux même sans inquiéter ce président et sa cour.

Vider les poches des salariés pour remplir celles des milliardaires ; voilà le chemin de l'efficacité économique pour cette "équipe".

Investir dans la recherche publique, dans des emplois de services publics ? Surtout pas ! Nous ne sommes pas en Urss !

Ici, lorsque les multiples réductions des impôts des plus riches ne créent aucun emploi, le président se précipite pour ajouter de nouvelles réductions d'impôts, toujours pour les mêmes, avec une efficacité ...constante.

Mais au fond, ce n'est pas si grave pour Hollande, si le Chômage et la Pauvreté augmentent. Car sa véritable priorité, c'est bien de faire baisser le coût du travail et alors là, vraiment, pour faire baisser les salaires, le Chômage et la Pauvreté sont très efficaces !

Alors, chers amis chômeurs, chers pauvres, consolez vous !

Le Chômage et la Pauvreté augmentent, mais l'économie de votre pays sera plus compétitive à l'exportation !

Pour les esprits chagrins qui oseraient douter de la moralité, voir de l'efficacité d'un système qui récompense surtout l'égoïsme, il reste une solution :

descendre dans la rue, pour permettre aux salariés de vivre de leur travail.

Manifester pour que les pseudos "socialistes" arrêtent de privatiser les richesses produites par les salariés, pour qu'ils cessent de démanteler la Sécurité Sociale.

La cgt organise des rassemblements qui peuvent contraindre un jour Hollande et sa gauche de droite à cesser de prendre les salariés pour des serviteurs.

Ce ne sont pas les télés du patronat obscurantiste ou celles de ce  gouvernement qui nous rappeleront qu'un salarié peut se faire respecter lorsqu'il sait se rassembler.

Retrouvons nous dans ces actions collectives

mardi 26 janvier 2016

à Bourges : place Séraucourt à 10h30

à Vierzon : devant l'höpital à 10h00

à Saint Amand Montrond : place de la République à 10h30