Section Carrément Anti Le Pen du Cher

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

Accueil

Contact

Elections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021

20 juin 2021

Constants dans l'erreur, les partis de droite continuent à multiplier les cadeaux fiscaux aux plus riches.

Désigner les chômeurs comme les responsables du Chômage, les pauvres, comme les responsables de la Pauvreté et les pollueurs comme des investisseurs, voilà ce que la droite se prépare à faire, si les électeurs s'égarent un peu plus.

Partout où le Rassemblement National avancera, les valeurs républicaines reculeront.

Malheur à la veuve et à l'orphelin,

malheur aux sans domiciles fixes, là où le RN sera élu.

Nous appelons à voter pour les candidats les mieux placés

pour éviter à notre pays de choisir les ténèbres de la bêtise qui tue,

celle de la France néo-pétainiste et celle des partis

qui par leurs choix auront contribué à favoriser le développement du RN.

Pour la région Centre-Val-de-Loire,

le vote pour la liste écologiste et solidaire de Charles Fournier

contribue à remettre notre pays sur le chemin des valeurs républicaines.

Partout où le choix de la France Insoumise ne sera pas possible,

nous appelons à voter pour les candidats les mieux placés

pour maintenir le RN dans le statut de paria de la vie politique française qui a été le sien jusqu'à aujourd'hui.

Le crime contre l'Humanité n'est pas un programme, c'est un suicide collectif.

Personne ne gagne lorsque le RN remporte une élection.

Prendre les immigrés pour les responsables des décisions prises par des électeurs et des élus français,

c'est se priver soi-même du minimum vital du bon sens.

Les politiques ultralibérales nous condamnent à la régression

14 mars 2020

Ce dimanche 15 mars 2020,

nous avons l'occasion d'exprimer notre dégoût

devant la bassesse de la médiacratie macronienne.

Toujours prête à présenter les opposants à la destruction de la Sécurité Sociale comme des extrémistes, les télévisions publiques et a fortiori privées ne savent que servir la soupe ultralibérale de leurs employeurs.

Les antifascistes conséquents ne pourront pas laisser passer cette occasion de sanctionner ceux qui appauvrissent les pauvres. Les candidats de droite reproduiront les mêmes politiques :

ils réduiront toujours plus le montant des retraites, des indemnisations de la Sécu, celui des salaires, parce qu'ils ne savent que reproduire ce qu'ils ont déjà vu. Ils ne peuvent pas sortir de leurs préjugés. Ils ne pensent pas, ils répètent les mêmes erreurs.

Pour ces listes de droite, les pauvres méritent de voir leurs droits disparaître chaque jour un peu plus.

La droite a toujours été la famille politique qui ne sait pas que le dévelloppement économique nécessite de l'investissement public.

Une preuve de plus vient d'être apportée par M. Macron lorsqu'il choisit de baisser les budgets de la Recherche publique.

Ceux qui reprochent aux pauvres de ne pas faire l'effort de traverser la rue pour tenter de trouver un emploi, sont stupides.

Leur stupidité rassemble à chaque élection de nombreuses personnes parce que l'Humanité est oublieuse.

Elle oublie bien vite les leçons de la seconde guerre mondiale. Le refus de créer les emplois dont notre pays a besoin créé un niveau de frustration tel que de nombreuses personnes vont sombrer dans le lepenisme.

Ce risque, nous n'avons pas les moyens de le prendre.

Nous avons besoin d'une politique centrée sur la satisfaction des besoins du plus grand nombre.

Gràce aux partis de droite et a fortiori d'extrême droite, les chômeurs ne contribuent pas à la création de richesses dont notre Peuple a besoin.

Lorsque Macron et ses électeurs choisissent de diminuer le budget de l'Education Nationale, ils montrent qu'ils nuisent au développement économique de notre pays.

Pour ces raisons et bien d'autres,

nous appelons à voter pour la liste

"Bourges pour toutes & tous conduite par Yann Galut.

C'est la seule qui comporte des insoumis, la seule qui puisse offrir à notre agglomération la solidarité dont nous manquons tellement.

vendredi 24 janvier

23 janvier 2020

Pour ceux qui n'ont pas trouvé leur emploi en traversant la rue,

ceux qui ne l'ont pas conservé en végétant devant TF1,

ceux qui savent qu'ils peuvent sombrer dans la grande Pauvreté,

ce vendredi 24 janvier 2020

sera l'occasion de faire entendre la voix des gueux, des insoumis,

de ceux qui pensent sans demander l'autorisation à leurs patrons ou à la médiacratie bourgeoise.

10h00 à Bourges, place Séraucourt

10h30 à Vierzon au forum République

10h30 à Saint Florent, cour de la Mairie

10h30 à Saint Amand Montrond, place de la République

Ceux qui prennent aux pauvres ( apl, tva, ... )

pour donner aux privilégiés ( ISF, CICE, ... )

piétinent les valeurs qu'ils prétendent servir.

Le progrès ou la macronnie

5 décembre 2019

Heureux les simples d'esprits !

Si la Bible dit vrai, si et seulement si, le président et sa cour doivent souvent nager dans le bonheur ...

L'abaissement du niveau des retraites et le recul de l'âge de départ en retraite programmés par la macronnie ont ouvert les yeux d'un nombre croissant d'électeurs.

Ce jeudi 5 décembre,

nous défilerons pour ne pas regarder le train de la régression sociale et démocratique passer sans moufter. Ceux qui pensent servir les intérêts de leur pays en abaissant le coût du travail s'égarent.

En désignant les chômeurs comme les responsables du Chômage,

ils pratiquent un lepennisme économique qui ne profitera in fine à personne.

Qui tirera profit du Chômage, de la Pauvreté, des Inégalités et des Polutions ?

En réalité, personne ! Les plus riches et les plus puissants s'enfermeront eux même dans une société de plus en plus brutale et injuste.

Personne ne sera épargné par cette régression historique, surtout pas les plus faibles, bien entendu. Mais, pas davantage, ceux qui pensent se protéger en préservant leurs intérêts matériels à court terme.

La mise en concurrence des pauvres par les dirigeants ultralibéraux fera imploser le marché intérieur sans lequel aucune croissance ne saurait être construite.

Pour construire du progrès économique,

il ne faut laisser personne sur le bord de la route.

C'est du bon sens, nul besoin d'avoir fait science po pour le comprendre.

Mais, comme la science ne conduit pas toujours à la conscience, nous manifesterons :

à Bourges à partir de 10h00, place Séraucourt

à Vierzon à partir de 10h30, au Forum République

à Saint Amand Montrond à partir de 10h30, place de la République

à Saint Florent sur Cher à partir de 10h30, place de la République

à La Guerche à partir de 10h30, place du général De Gaulle

 

Merci Macron

23 septembre 2019

Ce mardi 24 septembre,

nous manifesterons pour conserver ce qui reste de notre Sécurité Sociale.

Les assureurs privés ne défileront pas avec nous. Eh bien, tant mieux !

Nous ne voulons pas de ceux qui tirent profit du travail des autres.

L'entreprise privé, c'est l'endroit où le patron décide et les ouvriers obéissent.

Rien n'est moins démocratique qu'un système dans lequel un seul homme peut décider pour tous les autres parce qu'il est le principal ou le seul actionnaire.

Et dans les faits, c'est ce qui se passera lorsque M. Macron et ses régiments de naïfs auront remplacé notre Sécu par des assureurs privés qui préfèreront leurs profits à l'intérêt général.

 

La manifestation de Bourges débutera à 10h30, place Séraucourt

celle de Vierzon à 10h30, forum République

celle de Saint Amand Montrond à 10h00, place de la République

celle de Saint Florent à 10h30, place de la République

celle de La Guerche à 10h30, place du général De Gaulle

grève et manifs du mardi 19 mars 2019

17 mars 2019

A l'appel des syndicats,

ce mardi 19 mars sera une journée de lutte.

La macronie a développé son "débat" ; les naïfs et les conformistes ont pu se rassurer pour pas cher ; mais les problèmes de notre pays sont toujours là :

- le Chômage planifié qui détruit chaque jour un peu plus ce qui reste de nos acquis sociaux.

La majorité des chômeurs de longue durée sombrent dans un désespoir qui a été pensé par des dirigeants déterminés à les asservir.

- la Pauvreté tout autant planifiée qui permet de mettre les salariés en concurrence et donc de les rendre toujours plus "flexibles"...

Parce que la misère de l'Humanité, elle est d'abord intellectuelle.

- les Inégalités présentées comme nécessaires par la médiacratie ultralibérale alors que l'Egalité conduit à la Démocratie pendant que les Inégalités conduisent aux manipulations électorales.

- les Pollutions qui attestent toutes de la profonde irrationnalité de dirigeants qui ne sont même pas capables de protéger leurs propres santés. Ce sont aussi, bien-sûr, les électeurs qui se sont lourdement trompés en votant pour "continuer comme avant" pendant que les cancers et autres maladies dites de "civilisation" s'accumulaient.

C'est aujourd'hui la survie de milliards d'êtres humains qui se joue lorsque les politiques ultralibérales font le choix d'abaisser encore plus le coût du Travail.

Apparemment, il ne suffit pas d'être énarque pour comprendre

que celui qui abaisse le coût du Travail le dévalorise ...

Mardi 19 mars, nous descendrons dans la rue pour ce qui fonde notre République :

la Liberté, qui n'a pas besoin d'actionnaires pour entreprendre, mais d'un gouvernement doté d'un peu de bon sens, comme celui qui consisterait à créer des emplois de Services Publics.

l'Egalité, pour de vrai, pas pour décorer le fronton des mairies.

la Fraternité, celle que Monsieur le président Macron n'approchera jamais, empêtré qu'il est dans ses certitudes de technocrate prétentieux,

celle qui conduit à combattre ses propres préjugés plutôt qu'à les cultiver.

à Bourges nous nous retrouverons à partir de 10h00, place Séraucourt,

à Vierzon, à partir de 10h30, au Forum de la République

à Saint Amand Montrond, à partir de 10h30 place de la République

à Saint Florent, à partir de 10h30, place de la République

à La Guerche, à partir de 10h30 place du général de Gaulle

Macron, la régression

7 octobre 2018

Ce mardi 9 octobre, ce ne sont pas seulement les salariés qui feront grève pour gripper la machine à piétiner les plus faibles qu'on appelle la macronie.

Ce sont ceux qui refusent de voir les chômeurs traités comme les boucs émissaires du Chômage, alors que ce gouvernement refuse de créer des emplois et leur retire le droit de vivre de leur travail. Cet acharnement à faire passer les victimes de l'ultralibéralisme pour des coupables est incompatible avec les valeurs de notre république. Ces agressions exercées sur les plus faibles exigent de nous, une réponse à la hauteur des menaces.

Ce 9 octobre, à l'appel des syndicats, ce sont les valeurs républicaines que nous défendront

à Bourges, place Séraucourt à partir de 10h00,

à Vierzon, place du cirque Amédée à 10h00

à Saint Florent, place de la République à 10h30

à Saint Amand Montrond, place de la République à 10h30

à La Guerche, à 10h00

 

Grève et manifestations du 16 novembre

9 novembre 2017

Jeudi 16 novembre,

la grève et les manifestations

répondront à l'arrogance de ceux qui prennent le Peuple pour de la chair à Macron.

La suppression de centaines de milliers de contrats aidés

va jeter dans la détresse de nombreuses familles.

Cette seule mesure représente clairement la manière dont la Macronie regarde les pauvres et les chômeurs. Ils ne seraient que des fainéants. Cette politique porte un nom :

l'ultralibéralisme, bien loin de l'apparente modération dont ce gouvernement prétend être porteur.

L'application à venir de la loi Travail transformera les salariés en larbins.

Cette politique de droite exige de nous une mobilisation républicaine résolue.

 

A l'appel des syndicats qui font du syndicalisme, les rassemblements se tiendront donc :

pour Bourges à 10h30 place Séraucourt

pour Vierzon à 10h30 Forum République

pour Saint Amand Montrond à 10h30 place de la République

pour Saint-Florent à 10h30 place de la République

pour La Guerche à 10h30 place du Général de Gaulle

ceux qui

17 octobre 2017

Jeudi 19 et vendredi 20 octobre

ceux qui n'aiment définitivement pas la cuisine macronienne pourront essayer un autre régime :

celui de ceux qui descendent dans la rue quand l'ISF est supprimé,

celui de ceux qui ne font pas les poches des pauvres pour accorder de nouvelles baisses d'impôts aux privilégiés,

celui de ceux qui ne font pas des réfugiés les boucs émissaires de l'ultralibéralisme,

celui de ceux qui ne regardent pas les chômeurs et les pauvres comme des coupables ou au mieux des suspects.

Le Chômage ne reculera

que lorsque la rue aura contraint le président

à mener une politique de création d'emplois.

Nous devons, comme ceux qui nous ont précédés, faire grève et manifester parce que sans ces actions collectives, aucune concession ne sera jamais faite par le patronnat ultralibéral.

Le 19 à Bourges, retrouvons nous à 10h30, place Séraucourt.

passion triste, quand tu nous tient

20 septembre 2017

Jeudi 21 septembre,

nous devrons redire à la macronitude

que la régression sociale et démocratique,

c'est ce qui différencie ceux qui se disent républicains de ceux qui le sont.

Déjà, avant la loi El Khomri, licencier un salarié abusivement ne coûtait presque rien aux employeurs. Abaisser le coût du travail, comme celui des licenciements, c'est une impasse économique et le plus court chemin vers une le pennisation accrue de notre pays. L'appauvrissement des plus vulnérables et de la classe moyenne ne peut produire qu'un nouvel affaiblissement généralisé de notre économie.

Manifestons pour une revalorisation du Travail,

jeudi 21 à 10h30

à Bourges place Séraucourt

à Saint Amand Montrond, place de la République

à Vierzon au Forum République

à La Guerche place du général De Gaulle

à Saint Florent, à 10h00, place de la République

Contre le Chômage et ceux qui croient en profiter

11 septembre 2017

Le scalp18 appelle à participer aux manifestations contre la loi travail

ce mardi 12 septembre à Bourges à 10h30, place Séraucourt

et le samedi 23 à Paris avec la France insoumise.

Le projet de loi tricoté par les macronistes est conçu pour satisfaire l'aristocratie obscurantiste du Médef. Cette politique ultralibérale a permis aux le pennistes de prospérer sur le désespoir que cette accumulation d'injustices suscite.

Qu'elle soit mise en oeuvre par Sarkozy, Hollande ou Macron, c'est toujours faire travailler plus pour payer moins les salariés.

L'asservissement des classes laborieuses,

le règne de l'argent,

ce ne sont pas les valeurs républicaines.

Retrouvons nous dans ces luttes, pour faire des valeurs républicaines un début de réalité au lieu de l'attrape nigauds de l'extrême démagogie macronienne.

Pour les vierzonnais, la manif du mardi 12 septembre débutera au Forum République à 10h30, à Saint Amand, à 10h00, devant l'Hôpital, à Saint Florent à 10h30, place de la République et à la Guerche, à 10h30, place du général De Gaulle.

en pleine macronite, gardons nos valeurs !

17 juin 2017

Le résultat du premier tour de ces Législatives de 2017

c'est une grosse abstention doublée d'une grosse vague de boue macronienne.

N'oublions pas les scores respectables de la France Insoumise qui a bien montré que le camarade Mélenchon n'est pas l'homme seul que la médiacratie des puissants a décrit.

Ce triomphe possible du populisme ultralibéral ne nous détournera pas de l'indispensable défense des valeurs républicaines que ces rapaces ont déjà attaqué en faisant pression sur les journalistes de Radio France, avant même le deuxième tour.

De quoi seront ils capables après ce second tour si les électeurs devaient commettre l'erreur de se résigner à cette trahison de la morale républicaine ?

La réponse est malheureusement trop bien connue :

c'est une nouvelle dégradation des conditions de travail et de rémunération des salariés qui s'abatterait inévitablement sur la quasi totalité de notre société. Même les plus riches subiraient les effets négatifs d'une concentration excessive des richesses et des pouvoirs qui en découlent.

Nous devons nous battre.

Nous devons vivre debout comme ceux qui ont bati cette République alors que la monarchie était considérée, à l'époque, elle aussi comme la fin de l'Histoire.

Dans la première circonscription, le 2ème tour opposera un prétendu républicain qui se dit en état de marche à un autre prétendu républicain qui prétend ne pas marcher, ce qui est très mauvais pour la santé. L'un et l'autre défendent les mêmes recettes économiques censées lutter contre le Chômage, avec la même efficacité que François Hollande, qui lui même avait un peu copié sur Sarkozy...

Nous vous appellons donc à vous déplacer

pour voter blanc.

De cette manière, ces notables d'aujourd'hui
et ceux de demain ne pourront pas prétendre
que nous avons accepté implicitement leurs choix irresponsables.

Sur la 2ème circonscription, le choix est moins triste puisque le camarade Sansu malgré quelques propos douteux sur Jean-Luc Mélenchon a finalement accordé son parrainage au principal candidat de la France Insoumise.

Nous appellons à voter pour le camarade Sansu.

Sur la 3ème circonscription du Cher, le 2ème tour oppose un marcheur à Yann Galut du parti modérément socialiste. Nous ne commettrons pas l'erreur d'appeller à voter pour le candidat du ps, comme le camarade Riffet a eu tort de le faire.

Le Ps n'est pas un parti de gauche.

Le catastrophique bilan de François Hollande l'atteste.

Nous appellons donc les électeurs de la 3ème circonscription à se déplacer pour voter blanc, pour les mêmes raisons que dans la première.

Au delà de notre département, nous appellons les électeurs antifascistes à voter blanc à chaque fois que des candidats du Ps ou de droite s'opposent.

C'est uniquement lorsque le fn s'est hissé au second tour que nous appellons à voter pour le candidat le mieux placé pour battre le candidat de la France néo-pétainiste.

Fort heureusement, peu de circonscriptions devraient subir la présence d'un candidat obscurantiste au second tour.

Tout le pouvoir au Peuple !

6 juin 2017

Le président des esprits conformistes

nous menace déjà à peine élu.

Sa conception du développement économique

est fondamentalement perverse.

Jeudi 8 juin

à 17h30, place du 8 mai 1945,

la cgt organise un rassemblement contre les aggravations à venir de la loi El Khomri.

La jeunesse c'est bien, surtout pour ceux qui ont les moyens.

Mais l'asservissement par le travail ne sortira pas

les pauvres et les chômeurs de la misère.

Par contre, cette nouvelle régression sociale à venir

alimentera le vote pour les racistes du fn.

Les cadeaux fiscaux aux plus riches

ne crééront pas plus d'emplois

avec Macron qu'ils n'en ont créé avec Hollande.

Le scalp18 appelle à participer à ce rassemblement pour qu'un jour notre Peuple puisse connaître un autre système politique que celui de l'oppression ultralibérale.

Pour cela, il faudra voter et lutter.

Aucune résignation ne pourra générer autre chose qu'une dose d'injustice supplémentaire.

Retrouvons nous ce jeudi 8, à Bourges, bien sûr.

Le fn n'est toujours pas un parti comme les autres

5 mai 2017

Le résultat de ce premier tour atteste

de la forte dynamique électorale qui a porté la France Insoumise.

Il reste cependant un 2ème tour particulièrement indigeste et dangereux à affronter.

Le Chômage de masse a fait peur à trop d'électeurs, depuis trop longtemps.

Nos concitoyens ont rejeté les partis de gouvernement et à travers eux les politiques de planification du Chômage.

Le fn a bien profité des désespoirs cumulés des pauvres abandonnés par les "socialistes".

En son temps, Mitterrand n'avait-t-il pas dit qu'on avait "tout essayé" pour réduire le Chômage ?

Cette fois-ci, le bon score de la France Insoumise a privé le fn d'un score plus élevé.

Seulement voilà, la France Insoumise ne sera pas au 2ème tour

et M. Macron est un parfait épouvantail pour l'électorat populaire.

Le scalp18 a appellé à voter Chirac pour le 2ème tour des présidentielles de 2002.

De nombreux électeurs de gauche ont exprimé leurs regrets d'avoir fait de même.

Au scalp18, nous ne regrettons rien.

Nous savions que Chirac faisait voter les morts aux élections municipales de la ville de Paris.

Nous savions que la corruption et le financement illégal des campagnes de la droite gauliste constituaient le pain quotidien de cette famille politique.

Nous le disons très clairement :

nous préférons le plus corrompu des dirigeants politiques parce qu'en face, c'est la France de la collaboration qui présente son candidat.

En 2017, le cauchemard recommence... en pire. Les "journalistes" de la Hollandie viennent de passer 5 années à nous expliquer que le fn n'est pas néo-fasciste, mais juste un peu populiste.

Ce n'est pas ce que le "débat" Le Pen/Macron de ce mercredi 3 mai a montré.

Le président qui n'avait qu'un ennemi, la finance, a multiplé les cadeaux fiscaux à cette même finance. Macron, lui, est une baudruche dont le programme consiste à mener une vraie politique d'appauvrissement des pauvres... comme François Hollande.

Ces réalités peuvent conduire de nombreux français à un vote Le Pen.

Hitler a été élu. C'est une des réalités les plus importantes de la seconde guerre mondiale, mais l'Humanité n'aime pas toujours regarder la réalité en face.

Nous devons éliminer ce parti de la France néo-pétainiste.

Chaque voix pour ce parti condamne notre Peuple à payer le prix de la régression sociale et démocratique.

En 2002, l'échec du fn pour convaincre de nouveaux électeurs au 2ème tour, cet échec a repoussé le fn dans les marges de la vie politique française.

Aujourd'hui le risque est largement supérieur et même si la candidate est mauvaise, les électeurs sont ulcérés par des décennies de Chômage de masse et une Pauvreté qui ne fait qu'augmenter.

Ceux qui croient pouvoir déstabiliser Mme Le Pen si elle devait être élue se trompent lourdement.

La 5ème République donne un pouvoir monarchique au président et lorsqu'Hitler est arrivé au pouvoir, l'opposition a été immédiatement muselée.

L'Humanité cède facilement à la Peur.

C'est toujours une grave erreur de sous-estimer la capacité de nuisance des obscurantistes en France ou ailleurs.

Pour ces raisons, nous appellons à voter Macron pour le 2ème tour de cette présidentielle.

Evidemment, si ce médiocre est élu, nous nous opposerons à sa politique ultra-libérale dès la première minute de son mandat.

Mais, il n'y a rien à négocier avec la France de la collaboration, surtout lorsque la "Justice" bourgeoise pratique la complaisance la plus inacceptable à l'égard des praticiens de l'agression des militants anticapitalistes, comme cela a encore été le cas ce mercredi 3 mai au Tribunal de Grande Instance de Bourges. Le samedi 5 novembre 2016, le fn a organisé à Bourges un rassemblement contre l'accueil des réfugiés de guerre dans notre département. Les cadres locaux du fn ont donné l'ordre à leurs troupes de charger les personnes venues s'opposer à ce racisme en acte. L'agresseur convoqué ce 3 mai obéissait très scrupuleusement aux consignes du secrétaire départemental du fn présent ce jour là.

La "Justice" hollandienne s'est bien gardée

de reconnaître l'entière responsabilité du fn

dans cette agression supplémentaire.

Le fn est bien trop utile

pour détourner les pauvres des luttes

contre le Chômage, la Pauvreté et les Inégalités.

grand méchant chon vient vous manger

26 mars 2017

Si vous n'avez pas été convaincus par les explications, pourtant sincères, de l'enfant de choeur Fillon, si la chorale sarkozienne qui l'accompagne ne vous a pas transporté vers les nuages d'une céleste homophobie,

si le beau Macron, beau, beau, beau et con à la fois, ne vous a pas convaincu de l'exemplaire probité du secteur bancaire et de ses vertueux défenseurs médiatiques,

si la délicatesse de Marine Le Pen vous a échappé, si la dédiabolisation du fn ne vous a pas redonné espoir en l'Homme, le vrai, celui qui a des couilles en titane, un regard au laser, celui dont le museau et les oreilles se dressent dès qu'un réfugié invalide approche à moins de 10 km de la sacro-sainte frontière, si vous ne raffolez pas des bunkers et des barbelés, si pour vous, la France des collabos ce n'est pas la France,

alors,... ben alors mécréants que vous êtes,

vous pouvez toujours voir avec vos yeux, et écouter avec vos oreilles

le candidat de la France Insoumise

dimanche 2 avril

à Châteauroux

le camarade Mélenchon

tiendra une réunion à 15h,

dans la salle Mach36, à Déols,

rue Eugène Viollet-Leduc

Jamais le camp du progrès social et démocratique n'a eu autant de chance d'être présent au 2ème tour de la présidentielle. Si un tel bouleversement devait advenir, l'ensemble de la vie politique de notre pays serait redéfini.

Une telle possibilité vaut bien le temps que nous pouvons lui consacrer,

quel que soit le résultat des élections.

boycottons la primaire du ps

24 janvier 2017

Le bilan du quinquennat de François Hollande est simplement catastrophique.

Hollande nous a fait du Sarkozy sans Sarkozy.

Il a menti sur l'essentiel : la promesse d'affronter la finance exprimée lors du désormais célèbre discours du Bourget.

A part, peut être, Nadine Moranno, tout le monde a compris que François Hollande a délibéremment manipulé les électeurs pour se faire élire.

M. Hollande a dit qu'il ferait baisser le Chômage. Sur ce point également, il a volontairement menti. Au lieu de lutter contre le Chômage, il a imposé la loi El Khomri pour faciliter les licenciements.

Déjà, avant la loi El Khomri, les salariés se faisaient traiter comme des larbins dans la plupart des entreprises.

Il était très facile pour les patrons de licencier abusivement leurs salariés dans la plus complète des impunités ; il leur suffisait de sortir le chéquier pour s'offrir un ou plusieurs licenciements abusifs.

Gràce à M. Hollande, les patrons malhonnêtes peuvent à présent licencier pour des miettes ou sans aucune indemnité à verser à leurs victimes.

Les électeurs du ps ont eu 5 années

pour comprendre que M. Hollande

n'est qu'un manipulateur remarquablement cinique.

Un manipulateur de la pire espèce, puisque sa politique a fait des morts : les pauvres n'ont jamais eu la même espérance de vie que les riches et leur nombre a augmenté avec M. Hollande.

L'association "morts de la rue" reçoit chaque année plusieurs centaines de signalements de morts de sdf et évalue à plus de 2000 le nombre de sdf qui meurent chaque année du fait des multiples privations infligées à ces victimes du mépris des dirigeants du ps et de la droite.

Ce bilan est celui d'une monstrueuse trahison,

celle d'une machine à mentir qui a un nom :

le parti socialiste.

Nous n'avons pas évoqué les morts qui résultent des innombrables pollutions contre lesquelles Messieurs Hollande et Valls n'ont rien entrepris d'un tant soit peu sérieux.

Rien que pour la pollution de l'air, le Ministère reconnait plus de 40 000 morts, par an. Le chiffre réel est à l'évidence largement supérieur.

Ce gouvernement ne peut pas être intéressé à dénoncer la nature criminelle de ses erreurs.

Il ne peut que suggérer que ces chiffres cachent une réalité d'une toute autre ampleur en reconnaissant la nature provisoire de ces estimations.

Dans ces conditions, les primaires de ceux

qui ont participé à cette prétendue politique de gauche

ne sauraient avoir un début de légitimité.

Qui peut raisonnablement se présenter devant les électeurs après avoir maintenu les chômeurs au Chômage, les pauvres dans la Pauvreté, après avoir multiplié les cadeaux fiscaux pour les plus riches, diminuées les indemnités de la Sécurité Sociale, continué à polluer tant et plus, alors que les solutions techniques existent déjà ?

Le scalp18 appelle au boycott de ces primaires du ps.

Voter pour ces dirigeants

c'est recrédibiliser une machine électorale

qui a fait du front national le premier parti de France,

pour affaiblir le parti de Messieurs Sarkozy et Fillion.

Il est temps de siffler la fin de la récréation des ultralibéraux,

qu'ils se prétendent "socialistes" ou "républicains".

Il est temps de mettre un terme à ces politiques

qui permettent au fn de profiter du désespoir des électeurs trahis.

La solution c'est Mélenchon, et avec la France Insoumise,

il n'y a ni flous ni loups.

Pour le scalp18, ce sera Mélenchon

11 novembre 2016

Pour les présidentielles de 2017,

le scalp18 appelle à voter Mélenchon

et donc à participer à la fête des insoumis du Cher le

samedi 12 novembre 2016

à Vignoux sous les Aix ( 18 110 ).

Cette journée se déroulera à la salle municipale

( direction foyer rural ).

L'accueil des sympathisants débutera à partir de 11h.

A 11h30, Pierre-Yves Cadalen fera une conférence/débat sur

"la 6ème République".

A 15h30, Véronique Chabarot présentera sa pièce de théâtre

"Aux armes Marguerite".

A 17h30, Brigitte Blang développera sa conférence/débat sur le thème de

"l'urgence écologique".

A 21h, le concert de

Désert Bag

concluera la journée.

Une restauration est possible sur place avec un traiteur adepte de la cuisine indienne.

L'entrée est libre. Des stands militants seront présents.

Pour tout contact avec les organisateurs, il est possible d'utiliser le mail : cher.insoumis@gmail.com

dédiabolisation : oui ou ... non !

8 novembre 2016

La nature réelle du fn n'a pas tardé à s'exprimer !

Samedi 5 novembre à 10h30, devant la préfecture de Bourges,

une fois de plus, le fn a montré son véritable visage.

Des membres du rassemblement organisé par le fn ont agressé les citoyens venu défendre les valeurs républicaines.

Les agresseurs néo-pétainistes étaient masqués et n'ont pourtant pas été inquiétés par la Police Nationale qui avait donc reçu des consignes pour garantir l'impunité de ces militants du fn.

Forts de cette coupable complaisance, les mêmes se sont donc senti encouragés à la récidive, ce samedi après-midi.

C'est un militant des Jeunesses Communistes qui a été roué de coups, à proximité de la place Séraucourt. Le secrétaire départemental du fn, M. Jean-René Coueille a déclaré ne rien avoir à dire sur un évènement qui s'est produit l'après midi, alors que le rassemblement des racistes s'est déroulé le matin. Il connait nécessairement l'identité des agresseurs mais souhaite donc ne pas les dénoncer. Ce cadre a même jugé utile de tenter de justifier cette agression en expliquant que son rassemblement avait été empêché de s'exprimer et insulté.

Bref, il est temps pour les antifascistes de descendre dans la rue pour montrer au pouvoir modérément socialiste que l'instrumentalisation du fn a assez duré.

Sous-estimer le danger que représente le fn

après plus de trente années de Chômage de masse

serait une grave erreur.

Le pcf appelle à un rassemblement de soutien

au jeune militant agressé par les néo-fascistes, aujourd'hui,

mardi 8 novembre, à 18h,

devant les grilles de la préfecture de Bourges.

Le scalp18 appelle les antifascistes

à participer à ce rassemblement.

A travers cette agression,

les politiques du bouc émissaire sont banalisées.

Quand le racisme avance, c'est la République qui recule !

 

samedi 5 novembre, choisissons la République plutôt que le racisme

4 novembre 2016

Le fn organise un rassemblement anti-migrants

ce samedi 5 novembre 2016, à 10h30,

devant la Préfecture de Bourges ( place Marcel Plaisant ).

L'Alternative Libertaire du Cher, ki6col, nddl18 et des habitants de notre département ont décidé d'organiser un contre-rassemblement le même jour, au même endroit et à la même heure.

Il est important de ne pas sous-estimer la dangerosité du fn.

Le fn n'est pas le seul à faire la promotion de la politique du bouc émissaire. La droite de gouvernement et le ps ont traité les migrants comme des envahisseurs et ont largement piétiné l'application du droit d'asile.

François Hollande s'est acharné à alimenter le vote fn avec notamment la polémique du maillot de bain islamiste dont la vie politique de notre pays pouvait fort bien se passer. Cette manipulation médiatique de plus avait aussi l'avantage, pour Hollande, d'occuper l'opinion avec un autre spectacle que celui d'un président qui impose la loi El Khomri, une loi largement rejetée par les français, et ce malgré des tonnes de propagande gouvernementale sur France Télévision et Radio France.

La frustration devant les injustices supportées

par notre Peuple peut profiter au fn.

N'oublions pas qu'Hitler a été élu par un Peuple aveuglé par le désespoir et la misère engendrés par la crise de 1929. En quelques années seulement, l'Allemagne a basculé dans la barbarie.

Le Chômage de masse conditionne toutes les relations sociales de notre pays depuis plus de 35 années. Et Hollande n'a rien trouvé de mieux à faire que de s'attaquer à la Sécurité Sociale en multipliant, entre autre, les suppressions d'indemnités.

Ce ne sont pas les quelques milliers de migrants présents sur notre territoire qui font la politique économique de notre pays.

La menace vient bien de Hollande et de son parti.

La menace vient de tout ceux qui ont voulu maintenir un Chômage de masse pour mettre les salariés en concurrence et ainsi parvenir à faire "baisser le coût du travail".

Mais la menace vient également des dirigeants

du fn qui tentent de profiter du dégoût des électeurs qui croient trouver l'argent qui leur manque dans les poches d'immigrés souvent bien pauvres.

Marine Le Pen méprise les chômeurs et les pauvres, comme elle méprise les valeurs républicaines.

Avec Marine Le Pen, la stratégie du fn est aujourd'hui plus vicieuse qu'avec son père. Marine Le Pen se dit républicaine pour mieux endormir les électeurs et se faire élire.

Retrouvons nous pour défendre les valeurs républicaines sans lesquelles un être humain se déshumanise et aucune paix n'est possible.

Samedi 5 à 10h30,

devant la Préfecture de Bourges

( place Marcel Plaisant )

nos retraites aussi, il va falloir les défendre !

28 septembre 2016

Jeudi 29 septembre, les syndicats appellent à manifester pour la revalorisation des retraites.

Ce pauvre Hollande doit être trop occupé à lutter contre le Chômage !

La preuve, il augmente le nombre de chômeurs radiés, il impose la loi El Khomri pour faciliter les licenciements, il met quelques milliers de chômeurs en formation à la veille des élections pour faire baisser artificiellement les chiffres du Chômage. Il sera toujours temps de les remettre au Chômage une fois le prochain menteur élu.

Mais, cela ne suffit pas à ce parti modérément socialiste.

Il faut aussi s'attaquer aux retraités.

Avoir jeté les vieux dans la Pauvreté,

voilà bien une faute impardonnable de plus.

Plus de Chômage, plus de Pauvreté, plus d'Inégalités, plus de pollution, vraiment la ministre El Khomri a du battre des records de popularité lorsqu'elle a défendu son action.

Les partisans du progrès social et démocratique ne doivent pas se mentir à eux même : si Hollande et sa basse cour ont pu commettre ces crimes et encore bien d'autres, c'est que nous n'avons pas su convaincre un nombre suffisant de salariés que la lutte était devenue indispensable.

Comme toujours, plus le rapport des forces est difficile à construire plus la présence de chacun est précieuse.

Dans l'intérêt de tous,

nous devrons nous retrouver

ce jeudi 29 septembre

à partir de 10h30,

à Bourges : îlot Victor Hugo,

à Vierzon : devant la sous-préfecture,

à Saint-Amand Montrond : place de la République,

à Saint Florent : place de la République.

- page 1 de 10