Section Carrément Anti Le Pen du Cher

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

Accueil

Contact

mardi 31 mai et jeudi 2 juin

30 mai 2016

Mardi 31 mai et jeudi 2 juin

ceux qui ont compris que France Télévision est contrôlée par l'Elysée seront présents dans les prochaines grèves et manifestations.

Si la propagande de la gauche de droite a été aussi véhémente contre la cgt, c'est qu'Hollande a donné des consignes.

Si l'aristocratie médiatique et la droite se sont acharnées pour présenter les opposants à la loi El Khomri comme les ennemis du progrès économique,

c'est qu'ils ont peur.

Si Hollande sent la situation lui échapper, c'est que les grèvistes et les manifestants ont réussi à montrer que le Peuple n'est pas condamné à avaler toutes les couleuvres que ce président veut leur faire ingurgiter.

Aucune personne honnête et dotée d'un minimum de bon sens ne peut croire que la lutte contre le Chômage nécessiterait d'abaisser le montant des indemnités de licenciement.

Evidemment que la plupart des patrons veulent verser toujours moins d'indemnités à leurs salariés, tout simplement pour mettre l'argent antérieurement accordé aux salariés dans leurs poches !

Dans le système qu'Hollande et sa cour présentent comme indépassable, les patrons ne servent pas l'intérêt général :

ils accaparent les profits... et la pauvreté des salariés leur permet de pratiquer le chantage à l'emploi tous les jours.

A Bourges,

mardi 31 mai,

un rassemblement se tiendra à 17h30, place du 8 mai 1945.

Jeudi 2 juin,

une manifestation partira de la place Séraucourt

à 10h30.

mardi 24 mai

23 mai 2016

Faciliter les licenciements

ne créera aucun emploi, comme le cice.

Qui peut croire en 2016, que François Hollande a l'intention de lutter contre le Chômage ?

Pour quelle raison aurait il attendu 4 années pour lutter contre le Chômage ?

En matière de politique économique, Marine Le Pen et François Hollande sont d'accord sur un point essentiel :

ce serait les entreprises qui créeraient les emplois ; sous entendu, l'Etat ne peut rien pour vous les gueux, trouvez vous donc un maître pas trop égoïste.

Quand Marine Le Pen a besoin d'argent, elle va le chercher en suisse ou dans les mains de Poutine, le criminel qui assassine ses opposants, asservit le Peuple russe et ruine son économie.

Pour les pauvres et les chômeurs, le recours à la bonne volonté de Poutine est déconseillé. Et comme Hollande a bien montré  ce dont il est incapable, il faut se rendre à l'évidence :

comme d'habitude, les pauvres et les républicains ne pourront compter que sur leurs propres forces.

Il n'y aura pas de cadeau, pas de miracle, mais tout de même un espoir :

le Peuple peut faire reculer ses dirigeants.

Le niveau de mécontentement est historiquement élevé.

Ce qui a rendu possible une loi aussi injuste, c'est la baisse de mobilisation que nous avons constaté depuis l'élection d'Hollande.

Cette résignation a commencé à reculer.

La solution démocratique est à notre portée.

A Bourges, la prochaine manifestation débutera

mardi 24 mai

à 17h30

place Séraucourt

 

le jeudi 26 mai

les manif débuteront

à 10h30

place Séraucourt à Bourges

forum République à Vierzon

place de la République à Saint Florent

Si Manuel Valls dit qu'il ne cédera pas... c'est

qu'il espère décourager son opposition de gauche.

Personne n'a intérêt à faire baisser le coût du travail

comme Hollande et sa cour le souhaitent.

Pour tous, même pour les milliardaires, cela impliquerait une dangereuse régression démocratique.

Ils persistent nous aussi les 17 et 19 mai

13 mai 2016

Hollande a montré son véritable visage : celui d'un vrai dirigeant de droite déterminé à utiliser tous les moyens possibles pour imposer cette loi obscurantiste.

Même la majorité des adhérents du Ps n'en veut pas.

Mais Hollande et Valls préfèrent être absents du second tour de la présidentielle de 2017 plutôt que de créer les emplois nécessaires pour réduire le Chômage.

François Hollande

et son épouvantail de premier ministre sont des imbéciles.

Ce sont des imbéciles parce qu'ils ne voient pas que leur volonté d'abaisser le coût du travail va provoquer une régression économique historique.

Ces personnalités de "premier plan", si nous considérons leurs fonctions, démontrent une fois de plus que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Autrement dit, pour les intoxiqués au "socialisme de droite" ou les accros à TF1, la science n'implique pas la conscience.

Hollande et sa basse cour sont constant dans la stupidité.

Les républicains le seront dans la lutte pour la Liberté, l'Egalité et la Fraternité.

Les prochaines grèves et manifestations auront donc lieu le mardi 17 et le jeudi 19 mai.

A Bourges,

la manif du mardi 17

débutera à 10h30

place Séraucourt

celle du jeudi 19

également à 10h30

place Séraucourt

jeudi 12 mai nous devons nous faire respecter

9 mai 2016

Ce projet de loi El Khomri a pour objectif de faciliter les licenciements.

François Hollande s'est fait élire grâce à la promesse de lutter contre le Chômage.

Avec cette loi, qui est, aujourd'hui, assez naïf pour croire

que le véritable objectif de François Hollande

soit de réduire le Chômage ?

Qui ne comprend pas que le véritable objectif d'Hollande, c'est d'abaisser le coût du travail ?

Hollande l'avait répété pendant sa campagne de 2012 : selon lui, notre pays avait besoin d'abaisser le coût du travail. Le présupposé de cette affirmation, c'est que l'abaissement du coût du travail rendrait les biens et services français plus compétitifs par rapport à leurs concurrents étrangers.

Cette idée est d'une stupidité exemplaire

puisque les autres pays peuvent également baisser leurs salaires.

Suivons ce "raisonnement" :

Nous abaissons nos salaires.

Les concurrents étrangers abaissent également leurs salaires.

Et à la fin, qui ramasse les profits ?

Qui est assez naïf pour croire que dans ce système capitaliste

les salariés ont la moindre chance d'améliorer leur sort ?

Ce sont les luttes électorales, syndicales, associatives et médiatiques qui permettront aux salariés de se faire respecter.

L'attentisme, la résignation, et la loi du chacun sa peau ont permis aux ennemis de la Démocratie de profiter des faiblesses du Peuple.

Les partis capitalistes ( les partis de droite, le fn, et le Ps principalement ) sont trop stupides pour reconstruire l'économie de notre pays.

Dans la situation de crise où Hollande a plongé la France,

la grève et les manifestations sont devenues indispensables

pour contraindre ces dirigeants à retirer la loi El Khomri.

Un salarié qui peut être licencié sans raison,

c'est un salarié sans droit.

Un être humain sans droit : c'est un esclave.

 

jeudi 12 mai

à 17h30

place du 8 mai 1945

( tout en haut de la rue Moyenne )

ceux qui refusent de vivre en esclaves se lèveront

pour donner un avenir démocratique à leurs familles.

un 1er mai historique

29 avril 2016

Actuellement, le fait de licencier un salarié sans respecter le Code du Travail ne coûte que quelques milliers d'euros à un patron.

Au minimum, ce sont des centaines de milliers de salariés qui ont été licenciés abusivement avec cette législation.

Mais cela ne suffit pas pour Hollande.

Cela ne suffit pas pour les sarkoziens, les fillonistes et autres lemairederiens, bref les obsédés de la fraude fiscale.

Cela ne suffit pas pour Marine Le Pen.

Pour tous les esprits faibles,

l'asservissement des salariés est une nécessité.

Et pourtant, le service minimum du bon sens permet de comprendre que c'est la valorisation du travail qui permet le progrès.

L'économie des salariés motivés par la peur du Chômage ne peut prétendre rivaliser avec celle de salariés dont les efforts sont rémunérés.

Ceux qui ne veulent pas

de la Démocratie dans leur entreprise ne sont pas des démocrates.

Il nous en faudra quelques uns des 1er mai pour contraindre les médiocres, les rapaces et les obscurantistes à traiter les salariés comme des égaux en droit.

A l'heure où Hollande veut transformer les salariés en objets jettables, nous devons lui montrer qu'en République le Peuple n'est pas jettable... contrairement au président.

à Bourges : 10h30 place Malus

à Vierzon : 10h30 place de la Résistance

à Saint-Amand Montrond : 10h30 place de la République

à La Guerche : 10h30 place du général de Gaulle

à Aubigny : 10h30 place de la Résistance

à Saint-Florent sur Cher : 10h30 place de la République

 

Il est bien temps pour un vrai changement !

26 avril 2016

Hollande est déterminé à imposer la destruction des quelques lois qui préservent encore nos familles de la grande pauvreté.

Il prétend vouloir lutter contre le Chômage.

Le moyen qu'il choisit pour "lutter contre le Chômage"

laisse clairement entrevoir ses intentions réelles.

Lorsqu'il décide de faciliter les licenciements, le gouffre

entre les discours et les actes prend une dimension vertigineuse.

Voilà bien le problème :

Hollande et ses "socialistes"

ne veulent pas faire baisser le Chômage.

Ils souhaitent au contraire le faire augmenter !

Le Chômage de masse et la Pauvreté qui en découle permettent au patronat obscurantiste de retirer aux salariés la possibilité de refuser des conditions de travail scandaleuses et des salaires dérisoires.

Quelle différence entre un salarié qui ne peut plus refuser

le travail qui lui est "proposé" et un serviteur ?

Lors de sa campagne pour les présidentielles de 2012, Hollande s'était engagé à faire de la lutte contre le Chômage sa priorité.

Que peut bien valoir la parole d'un président

qui a menti sur l'essentiel de son programme ?

 

A l'appel des Nuits Debout,

de la CGT, de Solidaires, de la FSU et de tout ceux

qui ne veulent pas se faire piétiner une fois de plus,

retrouvons nous

dans les manifs prévues pour ce

jeudi 28 avril

 

à Bourges 10 h 30 : place Séraucourt

 

à Vierzon 10 h 30 : Forum République

à Saint Amand Montrond 10 h 30 :

place de la République

à La Guerche 10h30 : place du Général de Gaulle

l'esclavage, ce n'est pas la modernité

20 avril 2016

Le projet de loi El Khomri émane

de la volonté de François Hollande :

il s'agit pour le président des naïfs de pouvoir dire

à son résidu d'électorat qu'il a tout essayé contre le Chômage.

Comme Mitterrand dans les années 90,

il veut faire croire que le Chômage est une fatalité.

Hollande sait que le Chômage restera massif après ses lois.

Hollande a besoin d'un Chômage massif pour atteindre son véritable objectif :

abaisser le coût du Travail.

Lors de sa dernière apparition sur France 2, le "moi présidentiel" a clairement dit son attachement viscéral à cette loi esclavagiste.

Seule la mobilisation des démocrates français

peut empêcher cette gauche de droite

de transformer les salariés en serviteurs.

Avec cette loi de destruction du Code du Travail, les titulaires d'un cdi deviendront jettables comme de simples intérimaires.

Les conditions de travail et de rémunération des salariés s'apparentent déjà à une forme d'esclavage.

Un licenciement abusif ne coûte que quelques milliers d'euros à un employeur : une miette pour les multinationales !

Faciliter encore plus les licenciements

résulte d'une volonté d'asservissement des plus pauvres.

Ce ne sont pas seulement les plus pauvres qui paieront le prix de la monstrueuse stupidité d'Hollande et de sa bande.

Pour l'ensemble de la population française,

les relations sociales deviendront plus violentes.

Le marché intérieur régressera encore plus.

Une société qui fabrique massivement

de la Pauvreté et du Chômage ne peut être propère.

 

Certains croient que Marine Le Pen pourrait représenter une alternative à cette politique.

Mais Marine Le Pen a dit clairement :

"Ce sont les entreprises qui créent les emplois".

Sur ce point, qui n'est pas un détail, elle partage les préjugés de François Hollande et de ses frères dans la médiocrité : les ex-RPR, ex-UMP, et futurs ex-Les Républicains, bref ceux qui doivent changer de nom tous les 10 ans tellement la moralité de leurs dirigeants est évidente aux yeux de leur propre électorat.

Cette adhésion de la fille Le Pen au petit catéchisme des ultra-libéraux implique le rejet de toute politique de création d'emplois de Services Publics.

Marine Le Pen n'est pas dérangée par cette politique d'asservissement des salariés :

l'extrême droite a toujours été au service du patronat.

C'est le progrès social et démocratique qui peut sortir notre pays du Chômage de masse, de la Pauvreté, des régressions démocratiques de toutes natures.

Pour nous préserver des manipulateurs "socialistes", des faux "républicains", des vrais néo-pétainistes,

pour permettre aux salariés de vivre debout plutôt qu'à genoux,

pour la création de vrais emplois de Services Publics financés avec l'argent des spéculateurs et des banques adeptes de la fraude fiscale,

pour l'arrêt de la destruction de la Sécurité Sociale par des "socialistes" qui estiment qu'un "excès d'efficacité" dans la protection des salariés nuit à la compétitivité des entreprises,

pour le licenciement des pseudos journalistes de France Télévision et Radio France qui dissimulent la réalité catastrophique dans laquelle Hollande plonge notre pays,

 

nous participerons au rassemblement des organisations syndicales prévu, à Bourges, ce

jeudi

21 Avril

2016

à 17H00

au Rond-point du 8 Mai 1945

les résignés seront les premiers asservis

13 avril 2016

Le projet de loi El Khomri consiste à faciliter les licenciements !

Les télés privées et publiques lessivent les cerveaux des électeurs :

ils espèrent convaincre une majorité de naïfs que les patrons créeraient plus d'emplois si les licenciements leur coûtaient moins d'argent.

Et il y en a des simplets pour croire à de telles manipulations !

Toujours les mêmes : ils votent naturellement à droite ou pour le PS ou mieux encore pour la dynastie des Le Pen, les traîtres qui font du patriotisme un commerce électoral.

La plupart des soldats français n'étaient ils pas certains de remporter la première guerre mondiale, au début du conflit ?

Tout comme leurs descendants étaient certains d'être protégés par la ligne Maginot en 1939 ?

L'empressement des moutons à grimper dans le camion qui les emmène à l'abattoir nous parle aussi de l'aptitude de l'Humanité à se complaire dans ses préjugés.

C'est par l'action collective pour l'amélioration des conditions de travail et de rémunération que peut se construire le progrès démocratique.

Hollande se moque des chômeurs !

Il se préoccupe des prochaînes présidentielles et il ne veut pas être celui qui aura conduit son parti à une débâcle historique.

A l'appel des syndicats

qui ne rampent pas devant le médef

les antifascistes descendront dans la rue ce

jeudi 14 avril

à Bourges

à 17H00 au rond-point du 8 Mai 1945

pas de répis pour la hollandie

8 avril 2016

Si vous n'avez pas été convaincu par les Panama Papers, de l'éblouissante détermination de notre président à lutter contre la fraude fiscale,

si les Panama Papers n'ont pas détourné votre attention de la politique d'abaissement du coût du travail pratiquée notamment par le projet de loi El Khomri,

si vous avez compris que le fn et Marine Le Pen ne s'opposent pas plus à l'abaissement du coût du travail, qu'à la fraude fiscale,

retrouvons nous

pour obtenir l'enterrement de ce projet de loi,

pour améliorer les conditions de travail et de rémunération des salariés

samedi 9 avril

2016

 

à BOURGES : 10 h 30 Place de la Nation

à VIERZON : 10 h 30 Forum République

jeudi 31 mars 2016

28 mars 2016

Hollande et son clan ont choisi de ne rien céder sur l'essentiel de ce projet de loi :

Plus que jamais, ces socialistes d'opérette

refusent de créer le moindre emploi.

Le Chômage est planifié pour mettre les salariés en concurrence.

Il n'existe pas de salarié plus soumis qu'une personne consciente de pouvoir perdre son emploi à la moindre contrariété de son patron.

Ce sont des centaines de milliers de licenciés qui ont perdu leur emploi, simplement parce que leurs patrons voulaient faire faire le même travail pour moins cher.

Le licenciement abusif ne coûte quasiment rien aux patrons :

mais pour Hollande et sa gauche de droite, c'est encore trop !

C'est encore trop parce qu'Hollande et sa chorale de menteurs professionnels savent à quel point leur politique est monstrueusement injuste. Ils savent que lorsque les berlines des plus riches passent devant les sdf, la propagande "socialiste" patine.

Devant l'évidence de l'injustice, ce n'est pas facile tous les jours de faire croire aux électeurs que cette politique de condamnation à mort des plus faibles serait un "mal nécessaire".

Le patronnat obscurantiste des années 2000 n'est pas plus généreux que celui du 19ème sciècle.

Pour les pauvres ce sera, comme toujours, les luttes,

les manifs, les grèves, le militantisme politique

ou ... une dose d'asservissement supplémentaire.

Le scalp18 lui ne s'est pas posé cette question.

Ce que nous voulons, nous, c'est la neutralisation politique

de ceux qui planifient le Chômage, la Pauvreté,

la destruction de la Sécu, l'interdiction du fn

parce que ce parti a été fondé

pour détruire les valeurs de notre république.

Rendez vous

ce jeudi

31 mars

2016

à l'appel des syndicats cgt solidaires et fo

BOURGES : 10 h 30 Place de la Nation

VIERZON : 10 h 30 Forum République

ST AMAND : 10 h 30 Place de la République

ST FLORENT : 10 h 30 Place de la République

LA GUERCHE : 10 h 30 Place du Général de Gaulle

résistons aux esclavagistes le 9 mars 2016

29 février 2016

La misère s'était abattue sur le bon peuple de la hollandie.

Malgré tout ses efforts, et même si cela lui fendait le coeur, le père de cette grande famille dut se résoudre à emmener ses enfants dans la grande forêt ultralibérale.

Il n'avait plus de quoi les nourir...

Imaginez la souffrance de ce chef de famille ! Vous imaginez ?

Eh bien n'imaginons plus, réfléchissons :

D'abord, en économie comme en politique,

il n'y a jamais eu de fatalité !

Les conséquences ont toujours des causes.

La misère résulte d'une politique qui a consisté à écouter les sorcières du patronat obscurantiste miauler les mêmes mensonges sur télé-poison :

"ce sont les chaaarges mes chers enfants, les chhaaaarges qui nous empêêchent de créer des emplois !"

Depuis plus de 30 ans, les gouvernements ont baissé les impôts payés par les grandes entreprises ; résultat ?

Toujours plus de Chômage et, quelle surprise, les recettes de l'Etat n'ont jamais été aussi faibles. Maintenant, l'endettement du pays peut servir de prétexte pour détruire les Services Publics et la Sécurité Sociale.

Les richesses du pays ne sont pas perdues pour tout le monde.

Les privilégiés qui ont fraudé le fisc n'ont jamais été véritablement sanctionnés, contrairement à ce que prétendent les membres de ce gouvernement.

Les cadeaux fiscaux distribués aux patrons

n'ont jamais créé aucun emploi.

Bien sûr, les "journalistes" ultra-libéraux

ont fait semblant de croire le contraire :

ils sont payés pour cela !

Après plus de 3 années de mensonges, le président qui prétendait vouloir mettre la finance au service du pays a découvert une idée lumineuse :

pour lutter contre le Chômage,

il faudrait faciliter les licenciements !

Si cette monstrueuse manipulation n'était pas le plus court chemin vers la ruine de millions de personnes, cette escroquerie ne justifierait qu'un grand éclat de rire.

Seulement voilà ; les "journalistes" au service du gouvernement et du Médef ont bien lessivé les cerveaux des plus naïfs.

La peur de perdre son emploi muselle le plus grand nombre.

L'affaiblissement, puis la mort du Front de Gauche ont ouvert une fenêtre à tout ceux qui croient pouvoir profiter de l'appauvrissement des salariés.

Et ce président des menteurs a donc choisi de commettre ce projet de "réforme" à la tronçonneuse du Droit du Travail.

Ce projet de loi El Khomri restera dans l'histoire

de notre pays comme une des pires trahisons

jamais commises par un président en exercice.

François Hollande prépare l'après présidentielle : il souhaite créer les conditions d'un rapprochement avec Bayrou et les pseudos "républicains" dans l'espoir de pouvoir co-gérer le pays avec eux.

François Hollande sait que l'élection présidentielle de 2017 risque de clore brutalement sa carrière politique.

Il est prêt à tout pour éviter cela.

En attendant cette présidentielle, il est indispensable de combattre cette loi esclavagiste.

Si cette loi passe, le temps de travail sera augmenté, les salaires diminués, toutes les négociations entre les patrons et "leurs" salariés se dérouleront entreprise par entreprise pour diviser les salariés, tous les temps de repos seront réduits, entre autre...

La dynastie des Le Pen ne s'oppose pas à ces monstrueuses injustices. Aucun parti n'est plus opposé aux valeurs républicaines que le fn.

Les salariés se font traiter comme des esclaves :

bonne nouvelle pour Marine !

Si elle devait simuler une désapprobation en matière de baisse des salaires, elle mentirait une fois de plus. Le racisme n'est pas compatible avec la lutte pour l'égalité des droits...

Le fn est le parti le plus hostile au progrès social.

Le quinquennat de François Hollande se termine donc sur une trahison de ses promesses électorales les plus importantes.

Seule la lutte des démocrates peut nous préserver de ce coup de poignard que le président veut planter dans le dos de la République.

Les manifestations, les grèves et les mobilisations électorales

peuvent contraindre les dirigeants du ps

à abandonner ce projet de loi.

Le mercredi 9 mars,

sera une journée d'actions pour l'abandon

du projet de destruction du Code du Travail.

Ceux qui le peuvent feront grève

pour avoir une chance d'infléchir la volonté présidentielle.

A Bourges,

un rassemblement

se tiendra place du 8 mai 1945

à 17h00.

Nous vous invitons à signer la pétition qui s'oppose au démantèlement du Code du Travail.

Pétition

 

rassemblements de la cgt

23 janvier 2016

François Hollande et son gouvernement ont choisi la politique de la terre brûlée. Si nous les laissons faire, ils détruiront les droits conquis par les générations qui nous ont précédés.

Selon Hollande, le coût du travail serait trop élevé ; mais, pas les dividendes des actionnaires ; pas les salaires des grands patrons qui peuvent s'augmenter eux même sans inquiéter ce président et sa cour.

Vider les poches des salariés pour remplir celles des milliardaires ; voilà le chemin de l'efficacité économique pour cette "équipe".

Investir dans la recherche publique, dans des emplois de services publics ? Surtout pas ! Nous ne sommes pas en Urss !

Ici, lorsque les multiples réductions des impôts des plus riches ne créent aucun emploi, le président se précipite pour ajouter de nouvelles réductions d'impôts, toujours pour les mêmes, avec une efficacité ...constante.

Mais au fond, ce n'est pas si grave pour Hollande, si le Chômage et la Pauvreté augmentent. Car sa véritable priorité, c'est bien de faire baisser le coût du travail et alors là, vraiment, pour faire baisser les salaires, le Chômage et la Pauvreté sont très efficaces !

Alors, chers amis chômeurs, chers pauvres, consolez vous !

Le Chômage et la Pauvreté augmentent, mais l'économie de votre pays sera plus compétitive à l'exportation !

Pour les esprits chagrins qui oseraient douter de la moralité, voir de l'efficacité d'un système qui récompense surtout l'égoïsme, il reste une solution :

descendre dans la rue, pour permettre aux salariés de vivre de leur travail.

Manifester pour que les pseudos "socialistes" arrêtent de privatiser les richesses produites par les salariés, pour qu'ils cessent de démanteler la Sécurité Sociale.

La cgt organise des rassemblements qui peuvent contraindre un jour Hollande et sa gauche de droite à cesser de prendre les salariés pour des serviteurs.

Ce ne sont pas les télés du patronat obscurantiste ou celles de ce  gouvernement qui nous rappeleront qu'un salarié peut se faire respecter lorsqu'il sait se rassembler.

Retrouvons nous dans ces actions collectives

mardi 26 janvier 2016

à Bourges : place Séraucourt à 10h30

à Vierzon : devant l'höpital à 10h00

à Saint Amand Montrond : place de la République à 10h30

2ème tour des Régionales de 2015

8 décembre 2015

La politique ultralibérale menée par François Hollande et son "équipe" de médiocres est très largement responsable de cette nouvelle progression du vote fn. Il serait néanmoins faux de désigner ce président des esprits conformistes comme le seul fabriquant de désastre à identifier dans ce contexte.

Sarkozy récolte une fois de plus le fruit de son arrogance :

il a refusé le rassemblement proposé par le PS. Sa culture de la surenchère dans le mensonge l'a conduit à prétendre que le PS serait aussi dangereux que le fn.

Ce calcul a contribué à banaliser le vote fn.

Il a décomplexé encore un peu plus les décervelés

qui sont capables de voter tantôt Sarkozy, tantôt fn.

Ce qui était encore défendable lors du 2ème tour des présidentielles de 2002, n'est aujourd'hui plus tenable :

les scores du fn sont désormais trop élevés pour qu'une absence de rassemblement se situe à la hauteur de la menace.

L'histoire nous a enseigné que la négociation avec les obscurantistes n'est pas rentable.

La seule politique susceptible de répondre à la gravité de la situation, c'est d'éliminer cette menace mortelle.

L'Humanité ne s'est pas débarassée des Hitler, Mussolini et autres Pétain avec des compromis, comme les accords de Munich, mais avec une guerre mondiale.

Voilà le prix à payer, y compris et surtout, pour ceux qui ont l'habitude de s'arranger avec la réalité et la morale.

Ceux qui ont cultivé la complaisance à l'égard de ce parti ont une nouvelle occasion de réévaluer leurs erreurs passées.

Ceux qui ont stupidement sous-évalué sa dangerosité pourront méditer leurs erreurs.

Les militants du Parti de Gauche de la Région Centre ont refusé de rassembler leurs forces au sein du Front de Gauche.

Ce choix sectaire leur confère une lourde responsabilité dans la génèse du faible résultat du Front de Gauche.

Face aux obscurantistes, les leçons de l'Histoire

sont pourtant claires :

personne ne peut espérer préserver ses intérêts

et même sa vie face à des racistes

qui ont la nostalgie des crimes commis par les nazis

et leurs complices pétainistes.

Avec les néo-pétainistes,

c'est la guerre civile qui nous attend.

Dès lors, aucune demi-mesure, aucune tergiversation ne peut constituer une réponse efficace à cette menace.

Les républicains ( pas les rapaces de l'ex-UMP ) pratiqueront un vote d'élimination pour ces Régionales comme pour toute autre élection.

Partout où le fn sera présent, il sera indispensable de contribuer à l'éliminer.

Pour la région Centre Val de Loire, nous appelons donc à voter pour la liste du PS.

Que tous les cerveaux lents nous entendent bien :

nous n'appelons pas à voter pour la politique du PS.

Le vote pour la liste du PS n'est qu'un moyen pour éliminer les nuisibles du fn.

élections Régionales des 6 et 13 décembre 2015

2 décembre 2015

Nous appelons les partisans

du progrès social et démocratique à voter

pour les listes du Front de Gauche

lors de ces élections Régionales.

François Hollande a montré son attachement pathologique à une manipulation permanente de son électorat. L'utilisation du FN comme épouvantail, pour mobiliser son électorat et affaiblir les "républicains" autoproclamés, nous montre à quel niveau de cynisme se situe un président toujours soucieux de présenter une image sympathique et modérée.

Son inaptitude à analyser rationnellement les grossières erreurs de sa politique économique, le condamne à une nouvelle fuite en avant :

simuler le "rassemblement national" pour tenter de faire oublier la nature ultralibérale de ses choix dont le peuple va devoir payer les conséquences. La baisse, pour ne pas dire la disparition des investissements publics, le refus de créer les emplois de Services Publics dont notre pays a un besoin vital, toutes ces erreurs affaibliront la France toujours davantage. La compétitivité économique de la France, toujours invoquée pour donner un semblant de légitimité à une politique de régression sociale, économique et démocratique, cette compétitivité sera irrémédiablement affectée.

Les emplois qu'Hollande a refusé de créer ne pourront pas créer les biens et les services qui auraient pu contribuer au redressement économique de notre pays.

Seul le Front de Gauche est en capacité de réparer

la désastreuse politique ultralibérale développée

par Hollande et son gouvernement.

une tentative d'agression de plus

10 novembre 2015

Les identitaires du Berry ont fait voir leur véritable visage, ce lundi 9 novembre, au monument de la Résistance. 9 individus ont tenté d'agresser les participants au rassemblement antifasciste organisé par la CGT du Cher.

Sans l'intervention des policiers présents sur place, les enfants, les femmes, les personnes âgées et l'ensemble des participants à ce rassemblement auraient été agressés.

Personne ne peut dire avec certitude jusqu'où ces délinquants étaient prêts à aller.

C'est une des raisons pour lesquelles les instructions données à ces policiers ont été d'une coupable complaisance.

Les auteurs de cette tentative d'agression sont connus des services de polices ; leur agressivité est connue de tous ; certains dissimulaient leurs visages.

Ces individus auraient dû être interpellés sur place dès leur présence détectée. Les opinions génocidaires des néo-pétainistes les conduisent irrémédiablement à imposer leurs croyances par la terreur. Ce n'est pas la réflexion des électeurs qui risque d'assurer leur développement électoral.

Aucune fouille n'a été pratiquée sur cette criminalité politique, alors qu'il était clair qu'ils n'étaient pas là pour pique-niquer.

C'est tout naturellement que ces nuisibles sont parti en direction du meeting du fn, après avoir tourné autour du rassemblement pendant 10 minutes.

La complaisance dont ces racistes bénéficient s'explique : la probable présence du fn au second tour des régionales, comme, de la présidentielle de 2017 constitue, pour les dirigeants du PS, la seule possibilité d'être élus ou réélus.

Derrière des apparences sympathiques, François Hollande a choisi le jusqu'au boutisme, dans tous les domaines.

Quand à Marine Le Pen, bien entendu, elle ne connaît pas ces personnes qui collent ses affiches ; il ne faut pas lui demander l'impossible, même avec une éducation aussi exceptionnelle que celle délivrée par son père, elle ne peut pas connaître tout le monde ! Et la pratique de l'agression politique n'est pas la marque de fabrique de son parti. Mais non, ... mais non.

Capture_d_e_cran_2015-11-13_a__19.20.43.png Capture_d_e_cran_2015-11-13_a__19.25.50.png

Les auteurs de la tentative d'agression viennent au contact des antifascistes…

 

rassemblement antifasciste du lundi 9 novembre 2015

5 novembre 2015

Le scalp18 appelle à participer au

rassemblement antifasciste du

lundi 9 novembre, à 18h00,

au monument de la Résistance situé place du 8 mai 1945,

à Bourges.

Marine Le Pen vient combattre les valeurs démocratiques à Bourges dans le cadre de sa campagne pour les élections régionales des 6 et 13 décembre.

Cette dirigeante n'a pas hésité à tenter de faire exclure son père. Ses désaccords avec Jean-Marie Le Pen ne portent que sur les moyens de manipuler ses électeurs et ne changent pas les objectifs criminels de cette famille viscéralement instable.

Le FN a été construit par des dirigeants qui décrivent les crimes des nazis comme "un point de détail". Cette expression est utilisée par Jean-Marie Le Pen parce que la négation de crime contre l'Humanité est punie par la loi, dans notre pays. Bien sûr que ces faux "patriotes" et vrais néo-pétainistes n'hésiteraient pas à nier l'existence même des crimes des nazis, si la loi française ne sanctionnait pas ce type de propagande.

Le FN combat les valeurs républicaines : il n'a donc pas sa place dans le cadre des élections républicaines et devrait être interdit.

Le racisme et la tyrannie conduisent à la guerre civile.

La France n'a pas besoin de catastrophes supplémentaires. Elle a besoin d'élus engagés en faveur du progrès social et démocratique :

juste le contraire du FN.

L'Humanité ne s'est pas débarrassée d'Hitler à force de lâcheté et de résignation, mais grâce à une volonté sans faille de voir ces pervers neutralisés.

C'est cette volonté qu'il faudra réactiver, ce lundi 9 novembre,

à 18h00, place du 8 mai 1945, à Bourges.

Luttons contre la criminalisation du syndicalisme

5 octobre 2015

Sur France télévision et à Radio France, les "journalistes" doivent servir la propagande de Valls et Hollande ou se faire virer comme Daniel Mermet.

Sur les télés privées, la propagande de droite est inoculée par les milliardaires qui veulent façonner la vie politique de leurs pays.

Comme si cette intoxication ultralibérale n'était pas suffisamment imposée aux salariés, le premier sinistre et son président accourent au secours de la direction d'Air France. C'est vrai que les ordures qui ont prévu de jeter comme des déchets des milliers de travailleurs sont d'innocentes victimes ! Mais c'est évident, ce sont ceux qui licencient pour faire toujours plus de fric qui vont nous apprendre ce que c'est que la violence et pourquoi elle est inacceptable. Car bien entendu, lorsqu'ils licencient ces rapaces n'exercent aucune violence ; ils licencient pour le bien de la collectivité qui a besoin de voir les richesses du pays accaparées par une infime minorité !

François Hollande a suffisament montré sa collusion avec la finance qu'il avait prétendu vouloir affronter lorsqu'il voulait se faire élire.

Seule l'action collective peut permettre

à la partie démocratique de notre pays

de préserver les droits

qui différencient encore un salarié d'un esclave.

Il n'y a plus rien à attendre de ce président et de son gouvernement.

Retrouvons nous, ce jeudi 8 octobre,

pour le progrès social et démocratique.

 

RASSEMBLEMENTS :

BOURGES : 10 H 30 Place Séraucourt

VIERZON : 10 H 30 Forum République

ST FLORENT : 10 H 30 Zone industrielle (Rue Fernand Leger)

ST AMAND : 10 H 30 Place de la République

LA GUERCHE : 10 H 30 Place du Gal de Gaulle

tous dans la rue !

30 avril 2015

Pour ce 1er mai 2015, les raisons de manifester sont encore plus nombreuses que d'habitude :

Le fn a réalisé une ascension électorale très inquiétante avec environ 25% des voix exprimées, aux élections départementales.

Le Front de Gauche est maintenant distancé, bien qu'il ne soit pas en échec avec ces élections ; ses résultats sont simplement insuffisants.

Les néo-pétainistes représentent un danger d'autant plus grand que François Hollande va pouvoir se servir du fn pour justifier une politique encore plus droitière.

La loi Macron constitue une nouvelle phase de régressions sociales et démocratiques.

Il est essentiel de faire exister une autre gauche que celle de la manipulation médiatique permanente, de la planification du Chômage et de la Pauvreté.

Manifs du 1er mai :

à Bourges 10h30 place Malus ( 9h30 dépôt de gerbe pour les victimes du nazisme )

à Vierzon 10h30 place de la Résistance

à Saint Amand Montrond 10h30 place Carrée

à Saint Florent 10h30 place de la République

à Aubigny, 10h30 place de la Résistance

à La Guerche 10h30 place du général De Gaulle

grève et manifestations du jeudi 9 avril

7 avril 2015

Jeudi 9 avril

sera une journée de grève pour ceux qui ne se laissent pas bercer par la propagande des journaux télévisés !

A Bourges, la manifestation, organisée par les syndicats, débutera à
10h30, place Séraucourt.
Pour participer à la manif de Bourges, du covoiturage sera possible, au départ de Saint Amand Montrond et Saint Florent à 9h30.
A Vierzon, la manif aura lieu à 10h30 au Forum République.

Pourquoi faire grève, alors que François Hollande a dit qu'il ne changerai pas de politique, même si les électeurs le désavouent lors des élections départementales ?
Eh bien, précisément, parce qu'il ne cessera de faire des cadeaux fiscaux aux rapaces du Médef que si les manifestants de ce jeudi 9 avril sont assez nombreux pour contrarier son petit quinquennat.
Remplir les poches des banquiers, des spéculateurs, de ceux qui licencient pour faire plus de profit, cela n'a pas permis à Hollande de créer un seul emploi.
Ce sont les impôts qui permettent de remplir les caisses de l'Etat pour créer des emplois.
Ce sont les impôts qui redistribuent les richesses ; c'est bien la raison pour laquelle le patronat du Médef et ses serviteurs de l'UMP n'en veulent pas.
La politique d'austérité menée par Hollande, c'est la même politique que celle de Sarkozy.
La seule vraie différence, c'est qu'Hollande ne pourra pas s'allier avec la dynastie Le Pen, alors que Sarkozy, avec sa "stratégie" du ni-ni, s'est gardé la possibilité de pactiser avec les nuisibles du fn.
Les progrès électoraux du fn vont permettre au patronat obscurantiste de réclamer de nouveaux privilèges.
La partie républicaine des salariés va devoir retrouver le chemin des luttes.
Si une mobilisation importante ne répond pas à la politique "d'abaissement du coût du travail" menée par Hollande, tous les salariés verront leur pouvoir d'achat régresser et leurs conditions de travail se dégrader.
Bien sûr, les 10% les plus riches pourront s'enivrer avec l'idée qu'ils ont gagné une nouvelle bataille contre les pauvres, mais en réalité :
même les privilégiés n'ont pas intérêt à vivre dans une dictature de l'argent.
Parce que le problème avec les dictatures, c'est qu'elles conduisent toujours à des abus de pouvoir de plus en plus importants.
Plus la concentration des pouvoirs est importante, plus les injustices sont nombreuses, et plus la situation politique devient instable et dangereuse, y compris pour la classe dirigeante.
C'est aussi pour ces raisons, que le fn se condamne lui même à l'échec lorsqu'il prévoit de pratiquer la politique du bouc émissaire et les crises d'autoritarisme.

élections départementales du dimanche 29 mars - 2ème tour

26 mars 2015

Le FN a clairement profité de ce premier tour.

Le score de 25,25% des suffrages exprimés est le plus haut niveau auquel ce parti soit parvenu.

Ce score aurait été plus élevé, si les néo-pétainistes avaient été en capacité de présenter des candidats sur tous les cantons.

François Hollande laisse à notre pays le résultat de 3 années d'une politique économique de droite. Les "journalistes" de France Télévision ont pourtant instrumentalisé chaque élément de l'actualité pour donner au président une image de rassembleur.

Les attentats des intégristes en janvier ont été exploités pour faire croire à l'existence d'une union nationale complètement illusoire.

Avec ou sans ces attentats, le Chômage et la Pauvreté continuent à détruire la vie de plus de 5 millions de personnes dans notre flamboyante Patrie des Droits de l'Homme.

Les inégalités n'ont jamais été aussi élevées depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Le Ministère de l'Intérieur a dissimulé la nature catastrophique des résultats du PS.

Les voix des "alliés" ont opportunément été ajoutées à celles du PS pour préserver les apparences.

Le président et son gouvernement sont donc discrédités.

Le problème de notre pays n'est plus seulement d'éviter que la régression économique et démocratique actuelle ne se poursuive.

La question posée par ce 2ème tour sera bien d'éviter une catastrophe encore plus grave.

Si les néo-pétainistes arrivent au pouvoir dans certains départements, les pauvres et les chômeurs de ces territoires verront leurs situations se dégrader encore plus.

Nous appelons à l'élimination électorale de chaque candidature néo-pétainiste.

Là où le Front de Gauche est en mesure de se maintenir, nous appelons bien sûr à voter prioritairement pour ses candidats, notamment à Vierzon.

Là où le Front de Gauche n'a pu se maintenir, nous appelons à voter PS pour éviter que l'abstention ne profite à la droite ou au FN.

Là où le FN affronte un candidat de l'UMP ou de droite, et en l'absence de tout candidat de gauche, nous appelons à voter pour les candidats de droite ou de l'UMP qui s'opposent au FN.

Le combat contre les héritiers de la France de Vichy n'est pas un combat pour le confort. C'est un combat à mort pour ceux qui construisent rationnellement leurs opinions.

Bien évidemment, ces appels ne peuvent être compris que comme la résultante d'une détermination à limiter autant que possible la capacité de nuisance du FN.

En aucun cas, il ne s'agit d'oublier la proximité idéologique qui lie de nombreux candidats de droite avec le FN.

Un vote d'élimination ne saurait être confondu avec un vote d'adhésion.

C'est à long terme que les stratégies électorales doivent être pensées pour être efficaces.

Derrière ces départementales se profilent les présidentielles de 2017, dont l'importance est décisive dans notre pays.

Aucune voix de gauche ne doit manquer pour diminuer la capacité de nuisance des obscurantistes.

Toute abstention de gauche profite inévitablement aux pires racistes.


- page 1 de 8