Section Carrément Anti Le Pen du Cher

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

Accueil

Contact

manif : jeudi 15 septembre, place Séraucourt, à 10h30 pour Bourges

14 septembre 2016

Contre la gauche de droite,

il nous faut une gauche

qui ne fasse pas semblant d'affronter la finance ;

une gauche qui ne "combat" pas le Chômage

en transformant le licenciement en simple formalité,

sans qu'aucune justification ne soit nécessaire.

Nous n'avons pas besoin de ces caricatures de socialistes qui laissent les pauvres mourir de leur pauvreté.

Nous n'avons pas besoin de voir l'argent de nos impôts versé dans les poches du patronat obscurantiste pour satisfaire ceux qui considèrent, comme François Hollande et Sarkozy, que les pauvres sont encore trop bien payés dans cette prétendue patrie des droits de l'Homme.

La patrie du parti "socialiste", c'est celle des licencieurs pour lesquels Hollande et ses complices viennent d'imposer la loi El Khomri, du nom d'une ministre qui a choisi d'associer son patronyme à une trahison : celle qui consiste à diminuer les indemnités des salariés licenciés.

Grâce à Hollande et Valls,

le cdi ne protège plus personne du licenciement.

Quelque soit le motif du licenciement, il sera jugé légitime.

Voilà, le véritable visage du vote prétendument utile qui a permis à Hollande de devenir président de la république.

Hollande a mené la même politique ultralibérale que Sarkozy.

Tout pour les riches ! Bling ! bling !

Il est temps de siffler la fin de la récréation pour ceux qui profitent de la misère et du désespoir qu'ils ont volontairement créés.

Il n'y a pas d'autre moyen pour les partisans du progrès social et démocratique :

c'est la grève qui peut contraindre Hollande à retirer cette loi.

Si la partie démocratique du Peuple français ne réussit pas à se débarasser de cette loi fasciste, rien ne pourra empêcher Hollande ou Sarkozy d'asservir les salariés après avoir détruit ce qui restait de leurs droits.

A Bourges, Vierzon et Saint Amand Montrond,

les manifs de ce jeudi 15 septembre

débuteront à 10h30.

A Bourges, la manif partira de la place Séraucourt,

à Vierzon, la manif partira du Forum République,

à Saint Amand Montrond, la manif partira de la place de la République

Ce n'est pas le patronat

ou ses collabos du front nazional

qui bougeront leurs fesses pour nous !

Pour avoir des droits,

il faut les conquérir

ou au moins les conserver !

fête des valeurs anti républicaines

3 septembre 2016

Samedi 3 et dimanche 4 septembre se tiendra une nouvelle "fête médiévale", au château de Boisbelle à la Chapelle d'Angillon.

Cet évènement est organisé par Monsieur le comte Jean d'Ogny, ancien secrétaire départemental du Front National pendant plus de 10 ans. Monsieur le comte est également intégriste et monarchiste.

Ce château a accueilli pendant plusieurs années les camps d'été de l'organisation Renouveau Français, un regroupement d'intégristes, catholiques autoproclamés.

Monsieur le comte accueille également la Fraternité Saint Pie X et ses activités modérément religieuses.

Pour les républicains sincères, il ne nous semble pas inutile de connaître la véritable nature de ce vestige d'un passé heureusement révolu.

Les affiches de cette fête sont "protégées" par des militants Le Pennistes qui privatisent les points de collage normalement accessibles à tous.

Pour toutes ces raisons,

nous n'inciterons personne à participer

à cette célébration des valeurs aristocratiques

qui ont opprimé le Peuple français

avant la révolution de 1789

et malheureusement bien au delà.

à qui profite la peur ?

27 juillet 2016

France télévision traite une fois de plus les attentats de manière à mettre en scène les actions du président et de sa cour.

Hollande utilise les attentats pour imposer son agenda :

- fini le discrédit d'un président qui découvre 1 an avant la fin de son quinquennat que le meilleur moyen pour créer des emplois, c'est d'abaisser encore plus le coût, déjà dérisoire, des licenciements ;

- fini le pathétique ballet des carriéristes qui offrait aux électeurs le spectacle des rivalités entre Macron et Valls, pour décrocher le pompon du dirigeant le plus à droite du gouvernement.

Le changement, c'est maintenant !

Certes, cela a demandé du temps, mais avec les attentats c'est du lourd, çà va marcher ...

Avec 6 mois d'état d'urgence en plus,

les opposants à la loi El Khomri n'ont qu'à bien se tenir !

L'état d'urgence n'a pas empêché les attentats, mais ce n'est pas grave, l'essentiel, c'est que les électeurs croient que les restrictions de libertés puissent accroître leur sécurité.

Une fois de plus, Hollande alimente le vote fn.

Il semble bien que la probable présence du fn au second tour de la présidentielle de 2017, ne soit pas de nature à déplaire à un président qui a pris bonne note des sondages lui prédisant une défaite au second tour, sauf en cas de duel Hollande/ Le Pen.

les casseurs sont au gouvernement

1 juillet 2016

L'acharnement du président manipulateur

contraint les citoyens lucides à prolonger les luttes.

Après l'euro, c'est maintenant le Brexit qui est censé justifier l'occultation médiatique d'une contestation historique.

Mais les mobilisations ne faiblissent pas.

Le rejet de cette loi semble être massif dans l'opinion.

Méfions nous cependant des sondages

qui ont été presque toujours utilisés

pour manipuler les électeurs.

Le financement de ces instituts de sondage n'est évidemment pas à la portée d'un ouvrier, même associé avec quelques camarades.

Et puisque la période des vacances est propice à la réflexion, nous invitons ceux qui ont été choqués par les dégradations constatées sur la façade de l'hôpital Necker après une manif parisienne, à se poser une question :

combien d'Hôpitaux ont été dégradés dans leurs fonctionnements par les politiques de restrictions budgétaires mises en oeuvre par Hollande et sa basse cour ?

Les prochaines manifs se tiendront donc

mardi 5 et jeudi 7 juillet

mardi 5

à Bourges : 10h30 sur le Plateau Agricole, autrement dit, sur le parking de la médiathèque

à Vierzon : 10h30 Forum République

à Saint Amand Montrond : 10h30 place de la République

jeudi 7 juillet

à Bourges : 17h30 place du 8 mai 1945

une lutte historique

14 juin 2016

François Hollande préfère perdre les élections

sur ses "valeurs".

Manuel Valls instrumentalise les derniers attentats intégristes.

Ce premier ministre sarko-compatible aura tout essayé

pour extorquer la soumission des opposants à la loi El Khomri.

D'abord la météo, particulièrement humide,

était censée faire des manifestants des indifférents

aux souffrances des victimes des inondations.

Ensuite les casseurs, et surtout les images de casseurs diffusées par la propagande gouvernementale de France Télévision et celle des milliardaires de la droite sarkozienne ;

ces casseurs devaient permettre au gouvernement de discréditer ses opposants

en présentant l'ensemble des manifestants comme des délinquants.

Une partie croissante de notre population a bien compris que le gouvernement

a délibérément laissé des casseurs commettre des dégradations

pour faire peur aux électeurs et dissuader les hésitants de se joindre aux manifs.

De nombreux policiers ont reconnu la réalité de ces pratiques.

Pour être constante à défaut d'être honnête,

la Hollandie a invoqué l'Euro de football pour exiger

la suspension de la contestation sociale.

Et maintenant le pompon de la manipulation :

le terrorisme rendrait indispensable l'arrêt

de toute contestation de la loi travail.

Cette loi encourage les patrons les plus malhonnêtes

à pratiquer le licenciement abusif et facilite donc

la répression syndicale et politique dans les entreprises.

La loi El Khomri a donc comme objectif de terroriser

les salariés pour les contraindre à accepter de nouvelles baisses de salaires

et des conditions de travail toujours plus dégradées.

Ce gouvernement veut règner par la peur.

Les attentats sont une opportunité de plus

pour Hollande et sa fanfare grotesque.

Un président qui ne s'estime pas responsable du Chômage,

qui ne s'estime pas responsable de la Pauvreté,

qui ne reconnait pas sa responsabilité dans l'existence

des monstrueuses pollutions qui font du Peuple français un Peuple de malades ;

un président qui n'est jamais responsable

des graves problèmes auxquels il avait promis de s'attaquer,

c'est un président irresponsable !

C'est Hollande qui croit avoir intérêt à montrer des images de casseurs en action ;

pas les opposants à la loi El Khomri.

Les partisans sincères

de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité

ont compris depuis longtemps

que les manipulations médiatiques

sont au coeur du fonctionnement du ps, comme du sarkozisme.

Les images de casseurs représentent donc tout ce qu'Hollande peut désirer et

tout ce qu'un opposant à la loi El Khomri peut redouter.

Quand à l'ordre public, il est assuré par la Police

quand elle dispose des moyens et des instructions nécessaires.

Un être humain n'a pas besoin de tyrans,

de manipulateurs, de praticiens de la politique des boucs émissaires.

Notre pays a besoin de rémunérer honnêtement le travail.

La loi El Khomri est faite pour faire baisser les salaires.

Avec ou sans menaces, avec ou sans répression,

nous n'accepterons jamais d'être jetables.

Cette lutte ne peut cesser qu'après le retrait de la loi El Khomri.

La prochaine manif se tiendra

jeudi 16 juin

à 17h30

et non 10h30 comme initialement prévu

place du 8 mai 1945

Les manifs suivantes sont prévues pour les

mardi 21 juin

à 17h30, place du 8 mai 1945

jeudi 23 juin

à 10h30

sur le plateau agricole,

autrement dit,

sur le parking de la médiathèque

mardi 14 juin : grève et manifestation, jusqu'au retrait de la loi El Khomri

11 juin 2016

mardi 14 juin,

la partie républicaine de la société française

s'opposera à un gouvernement aux abois.

Hollande joue la montre : il sait que la grève ne se poursuivra probablement pas au delà de la fin juin.

Les grèves ne seront probablement pas maintenues pendant les mois de juillet et d'août, mais la contestation ne cessera qu'après le retrait de cette loi néo-fasciste.

Cette loi facilite les licenciements dans un pays

qui compte plus de 5 millions de chômeurs.

Hollande a été élu après avoir promis de lutter

contre le Chômage et n'a pas créé un seul emploi.

Ce président manipulateur préfère envoyer ses députés à une débâcle électorale historique plutôt que de pratiquer le compromis avec son propre électorat.

La bêtise d'Hollande le conduit à renforcer électoralement le fn.

Ce calamiteux président n'hésitera pas à pratiquer le chantage électoral sur le mode : moi ou le fn. Il se posera en rempart face aux néo-pétainistes, mais en réalité, sa politique a consisté à renforcer le vote fn pour affaiblir la sarkozy connection.

Le changement avec Hollande, c'est juste un mensonge de plus.

Economiquement Hollande a mené une politique de droite dans la continuité de celle que Sarkozy a infligé à notre pays.

Hollande estime avoir intérêt à ne pas céder.

La mobilisation des forces républicaines

doit donc être sans faille.

Ceux qui ne défendront pas leurs salaires, leurs indemnités de licenciements, leurs capacités à nourir leurs familles,

ceux qui n'ont pas compris que leurs soumissions ne les préserveront de rien, ceux là, nous ne leur jetterons pas la pierre puisqu'ils seront les premières victimes de leurs erreurs d'appréciation.

Nous disons simplement que ce système, dont les Hollande et les Sarkozy nous disent qu'il est le moins mauvais de tous les systèmes, ce système fait des millions de morts et son prétendu pragmatisme le conduit à empoisonner l'eau, l'air et la terre.

Il est temps d'ouvrir les yeux

sur ce capitalisme revanchard.

Ceux qui acceptent cette loi El Khomri

récompensent les actionnaires qui les volent.

Pour ceux qui veulent plus d'explications parce qu'ils n'ont rien compris, pour les sdf, pour les réfugiés de guerre qu'Hollande a laissé à la porte de la Patrie des Droits de l'Homme ou renvoyés entre les mains du terroriste Erdogan, pour les extrémistes, les ingrats, les fainiants, les demeurés, les pédés, les bons à rien sûrs de tout, ceux qui n'ont rien compris mais qui vont tout nous expliquer, pour les gros, les maigres, les moches, les pas beau, les fonctionnaires, les allergiques à la pub, les indifférents aux charmes de Marie Drucker, pour les terroristes en grève, les buveurs de sang d'actionnaire, les couilles définitivement molles, pour les frustrés du jt, les déçus du loto,

pour les frontistes en reconversion démocratique accélérée,

pour les emmerdeurs,

mardi 14 juin

à Bourges,

la manif partira à 10h30

de la place Séraucourt

 

à Saint Amand Montrond,

la manif partira à 10h30

de la place de la République

notre tristesse

9 juin 2016

Shalom Claude

mardi 7 et jeudi 9 le refus de l'asservissement n'est pas un luxe

6 juin 2016

La mobilisation contre la loi El Khomri

a faibli la semaine dernière.

Hollande et sa basse cour ont logiquement choisi d'en profiter pour tenter d'imposer cette loi monstrueuse.

Chaque régression sociale se paie très cher.

Si cette lutte est perdue, les chômeurs et les pauvres seront encore plus asservis ; leurs indemnités, leurs salaires baisseront pour qu'Hollande puisse diminuer les impôts de l'aristocratie de l'argent qui dirige la "douce France".

Si cette loi est appliquée,

le pays tout entier en subira les conséquences les plus graves.

Même les plus riches n'ont pas intérêt

à vivre dans une dictature du pognon.

Même pour les plus riches, une République

est préférable à une tyrannie à façade démocratique.

Alors pour les pauvres, autant dire que le pire est à venir si leurs patrons peuvent les licencier pour une bouchée de pain et sans raison valable. Ce type de licenciement est déjà largement pratiqué chez les travailleurs "détachés" et de trop nombreuses professions.

Quand un pays glisse vers l'esclavage,

chaque citoyen est menacé.

Plus une société est inégalitaire plus elle est violente.

Et il faut être naïf pour croire que seuls les pauvres subiront les conséquences d'une telle régression démocratique.

Cette loi est faite pour abaisser le coût du travail.

Mais pour tout citoyen doté d'un minimum de bon sens, abaisser le coût du travail, c'est une autre manière de dire : baisser les salaires.

Qui a voté Hollande pour voir son salaire baisser ?

Qui a voté Hollande pour devenir un objet jetable ?

Qui est assez bête pour croire que la diminution

des indemnités de licenciements créera des emplois ?

Les conséquences d'une telle loi sont trop graves

pour que la partie républicaine de notre Peuple

renonce à son retrait.

Cette loi est inacceptable.

Même si la lutte échoue à court terme,

même si cette confrontation

doit durer des années ou davantage,

nous n'accepterons jamais de devenir jetables.

Nous combattrons toujours

la répression syndicale et politique qu'une telle loi implique.

Chaque jour de grève, chaque manifestation,

nous auront rapprochés des conditions nécessaires

pour nous débarrasser de cette loi et de ceux qui ont trahi

les valeurs républicaines qu'ils avaient le devoir de servir.

Pour l'instant, il est encore possible de contraindre

un gouvernement affaibli à retirer cette loi.

 

rassemblement à Bourges

mardi 7 juin

à 17h30

place du 8 mai 1945

 

manifestation à Bourges

jeudi 9 juin

à 10h30

place Séraucourt

mardi 31 mai et jeudi 2 juin

30 mai 2016

Mardi 31 mai et jeudi 2 juin

ceux qui ont compris que France Télévision est contrôlée par l'Elysée seront présents dans les prochaines grèves et manifestations.

Si la propagande de la gauche de droite a été aussi véhémente contre la cgt, c'est qu'Hollande a donné des consignes.

Si l'aristocratie médiatique et la droite se sont acharnées pour présenter les opposants à la loi El Khomri comme les ennemis du progrès économique,

c'est qu'ils ont peur.

Si Hollande sent la situation lui échapper, c'est que les grèvistes et les manifestants ont réussi à montrer que le Peuple n'est pas condamné à avaler toutes les couleuvres que ce président veut leur faire ingurgiter.

Aucune personne honnête et dotée d'un minimum de bon sens ne peut croire que la lutte contre le Chômage nécessite d'abaisser

le montant des indemnités de licenciement.

Evidemment, la plupart des patrons préfèrent garder dans leurs poches les indemnités antérieurement accordées aux salariés !

Dans le système qu'Hollande et sa cour présentent comme indépassable, les patrons ne servent pas l'intérêt général :

ils accaparent les profits... et la pauvreté des salariés leur permet de pratiquer le chantage à l'emploi tous les jours.

Et pour les "grands économistes" de France Télévision,

pour la France néo-pétainiste, incapable de sortir de sa politique des boucs émissaires,

pour la Sarko connection et sa seule valeur : l'argent,

pour tout ceux qui ne comprennent pas que leurs passivités rendent possibles toutes les injustices,

nous rappelons que les pauvres ne se contentent pas de souffrir de la pauvreté :

ils en meurent non pas par dizaines,

mais par millions,

dans les pays pauvres, mais aussi en France.

A Bourges,

mardi 31 mai,

un rassemblement se tiendra à 17h30, place du 8 mai 1945.

Jeudi 2 juin,

une manifestation partira de la place Séraucourt

à 10h30.

Ce n'est pas avec du conformisme et de la lâcheté

que le Peuple de 1789 a bâti cette République.

La légitimité politique appartient à ceux qui servent

les valeurs républicaines, pas à l'aristocratie de l'argent

qui fait aboyer ses "journalistes"

lorsqu'elle sent que le Peuple se réveille.

mardi 24 mai

23 mai 2016

Faciliter les licenciements

ne créera aucun emploi, comme le cice.

Qui peut croire en 2016, que François Hollande a l'intention de lutter contre le Chômage ?

Pour quelle raison aurait il attendu 4 années pour lutter contre le Chômage ?

En matière de politique économique, Marine Le Pen et François Hollande sont d'accord sur un point essentiel :

ce serait les entreprises qui créeraient les emplois ; sous entendu, l'Etat ne peut rien pour vous les gueux, trouvez vous donc un maître pas trop égoïste.

Quand Marine Le Pen a besoin d'argent, elle va le chercher en suisse ou dans les mains de Poutine, le criminel qui assassine ses opposants, asservit le Peuple russe et ruine son économie.

Pour les pauvres et les chômeurs, le recours à la bonne volonté de Poutine est déconseillé. Et comme Hollande a bien montré  ce dont il est incapable, il faut se rendre à l'évidence :

comme d'habitude, les pauvres et les républicains ne pourront compter que sur leurs propres forces.

Il n'y aura pas de cadeau, pas de miracle, mais tout de même un espoir :

le Peuple peut faire reculer ses dirigeants.

Le niveau de mécontentement est historiquement élevé.

Ce qui a rendu possible une loi aussi injuste, c'est la baisse de mobilisation que nous avons constaté depuis l'élection d'Hollande.

Cette résignation a commencé à reculer.

La solution démocratique est à notre portée.

A Bourges, la prochaine manifestation débutera

mardi 24 mai

à 17h30

place Séraucourt

 

le jeudi 26 mai

les manif débuteront

à 10h30

place Séraucourt à Bourges

forum République à Vierzon

place de la République à Saint Florent

Si Manuel Valls dit qu'il ne cédera pas... c'est

qu'il espère décourager son opposition de gauche.

Personne n'a intérêt à faire baisser le coût du travail

comme Hollande et sa cour le souhaitent.

Pour tous, même pour les milliardaires, cela impliquerait une dangereuse régression démocratique.

Ils persistent nous aussi les 17 et 19 mai

13 mai 2016

Hollande a montré son véritable visage : celui d'un vrai dirigeant de droite déterminé à utiliser tous les moyens possibles pour imposer cette loi obscurantiste.

Même la majorité des adhérents du Ps n'en veut pas.

Mais Hollande et Valls préfèrent être absents du second tour de la présidentielle de 2017 plutôt que de créer les emplois nécessaires pour réduire le Chômage.

François Hollande

et son épouvantail de premier ministre sont des imbéciles.

Ce sont des imbéciles parce qu'ils ne voient pas que leur volonté d'abaisser le coût du travail va provoquer une régression économique historique.

Ces personnalités de "premier plan", si nous considérons leurs fonctions, démontrent une fois de plus que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Autrement dit, pour les intoxiqués au "socialisme de droite" ou les accros à TF1, la science n'implique pas la conscience.

Hollande et sa basse cour sont constant dans la stupidité.

Les républicains le seront dans la lutte pour la Liberté, l'Egalité et la Fraternité.

Les prochaines grèves et manifestations auront donc lieu le mardi 17 et le jeudi 19 mai.

A Bourges,

la manif du mardi 17

débutera à 10h30

place Séraucourt

celle du jeudi 19

également à 10h30

place Séraucourt

jeudi 12 mai nous devons nous faire respecter

9 mai 2016

Ce projet de loi El Khomri a pour objectif de faciliter les licenciements.

François Hollande s'est fait élire grâce à la promesse de lutter contre le Chômage.

Avec cette loi, qui est, aujourd'hui, assez naïf pour croire

que le véritable objectif de François Hollande

soit de réduire le Chômage ?

Qui ne comprend pas que le véritable objectif d'Hollande, c'est d'abaisser le coût du travail ?

Hollande l'avait répété pendant sa campagne de 2012 : selon lui, notre pays avait besoin d'abaisser le coût du travail. Le présupposé de cette affirmation, c'est que l'abaissement du coût du travail rendrait les biens et services français plus compétitifs par rapport à leurs concurrents étrangers.

Cette idée est d'une stupidité exemplaire

puisque les autres pays peuvent également baisser leurs salaires.

Suivons ce "raisonnement" :

Nous abaissons nos salaires.

Les concurrents étrangers abaissent également leurs salaires.

Et à la fin, qui ramasse les profits ?

Qui est assez naïf pour croire que dans ce système capitaliste

les salariés ont la moindre chance d'améliorer leur sort ?

Ce sont les luttes électorales, syndicales, associatives et médiatiques qui permettront aux salariés de se faire respecter.

L'attentisme, la résignation, et la loi du chacun sa peau ont permis aux ennemis de la Démocratie de profiter des faiblesses du Peuple.

Les partis capitalistes ( les partis de droite, le fn, et le Ps principalement ) sont trop stupides pour reconstruire l'économie de notre pays.

Dans la situation de crise où Hollande a plongé la France,

la grève et les manifestations sont devenues indispensables

pour contraindre ces dirigeants à retirer la loi El Khomri.

Un salarié qui peut être licencié sans raison,

c'est un salarié sans droit.

Un être humain sans droit : c'est un esclave.

 

jeudi 12 mai

à 17h30

place du 8 mai 1945

( tout en haut de la rue Moyenne )

ceux qui refusent de vivre en esclaves se lèveront

pour donner un avenir démocratique à leurs familles.

un 1er mai historique

29 avril 2016

Actuellement, le fait de licencier un salarié sans respecter le Code du Travail ne coûte que quelques milliers d'euros à un patron.

Au minimum, ce sont des centaines de milliers de salariés qui ont été licenciés abusivement avec cette législation.

Mais cela ne suffit pas pour Hollande.

Cela ne suffit pas pour les sarkoziens, les fillonistes et autres lemairederiens, bref les obsédés de la fraude fiscale.

Cela ne suffit pas pour Marine Le Pen.

Pour tous les esprits faibles,

l'asservissement des salariés est une nécessité.

Et pourtant, le service minimum du bon sens permet de comprendre que c'est la valorisation du travail qui permet le progrès.

L'économie des salariés motivés par la peur du Chômage ne peut prétendre rivaliser avec celle de salariés dont les efforts sont rémunérés.

Ceux qui ne veulent pas

de la Démocratie dans leur entreprise ne sont pas des démocrates.

Il nous en faudra quelques uns des 1er mai pour contraindre les médiocres, les rapaces et les obscurantistes à traiter les salariés comme des égaux en droit.

A l'heure où Hollande veut transformer les salariés en objets jettables, nous devons lui montrer qu'en République le Peuple n'est pas jettable... contrairement au président.

à Bourges : 10h30 place Malus

à Vierzon : 10h30 place de la Résistance

à Saint-Amand Montrond : 10h30 place de la République

à La Guerche : 10h30 place du général de Gaulle

à Aubigny : 10h30 place de la Résistance

à Saint-Florent sur Cher : 10h30 place de la République

 

Il est bien temps pour un vrai changement !

26 avril 2016

Hollande est déterminé à imposer la destruction des quelques lois qui préservent encore nos familles de la grande pauvreté.

Il prétend vouloir lutter contre le Chômage.

Le moyen qu'il choisit pour "lutter contre le Chômage"

laisse clairement entrevoir ses intentions réelles.

Lorsqu'il décide de faciliter les licenciements, le gouffre

entre les discours et les actes prend une dimension vertigineuse.

Voilà bien le problème :

Hollande et ses "socialistes"

ne veulent pas faire baisser le Chômage.

Ils souhaitent au contraire le faire augmenter !

Le Chômage de masse et la Pauvreté qui en découle permettent au patronat obscurantiste de retirer aux salariés la possibilité de refuser des conditions de travail scandaleuses et des salaires dérisoires.

Quelle différence entre un salarié qui ne peut plus refuser

le travail qui lui est "proposé" et un serviteur ?

Lors de sa campagne pour les présidentielles de 2012, Hollande s'était engagé à faire de la lutte contre le Chômage sa priorité.

Que peut bien valoir la parole d'un président

qui a menti sur l'essentiel de son programme ?

 

A l'appel des Nuits Debout,

de la CGT, de Solidaires, de la FSU et de tout ceux

qui ne veulent pas se faire piétiner une fois de plus,

retrouvons nous

dans les manifs prévues pour ce

jeudi 28 avril

 

à Bourges 10 h 30 : place Séraucourt

 

à Vierzon 10 h 30 : Forum République

à Saint Amand Montrond 10 h 30 :

place de la République

à La Guerche 10h30 : place du Général de Gaulle

l'esclavage, ce n'est pas la modernité

20 avril 2016

Le projet de loi El Khomri émane

de la volonté de François Hollande :

il s'agit pour le président des naïfs de pouvoir dire

à son résidu d'électorat qu'il a tout essayé contre le Chômage.

Comme Mitterrand dans les années 90,

il veut faire croire que le Chômage est une fatalité.

Hollande sait que le Chômage restera massif après ses lois.

Hollande a besoin d'un Chômage massif pour atteindre son véritable objectif :

abaisser le coût du Travail.

Lors de sa dernière apparition sur France 2, le "moi présidentiel" a clairement dit son attachement viscéral à cette loi esclavagiste.

Seule la mobilisation des démocrates français

peut empêcher cette gauche de droite

de transformer les salariés en serviteurs.

Avec cette loi de destruction du Code du Travail, les titulaires d'un cdi deviendront jettables comme de simples intérimaires.

Les conditions de travail et de rémunération des salariés s'apparentent déjà à une forme d'esclavage.

Un licenciement abusif ne coûte que quelques milliers d'euros à un employeur : une miette pour les multinationales !

Faciliter encore plus les licenciements

résulte d'une volonté d'asservissement des plus pauvres.

Ce ne sont pas seulement les plus pauvres qui paieront le prix de la monstrueuse stupidité d'Hollande et de sa bande.

Pour l'ensemble de la population française,

les relations sociales deviendront plus violentes.

Le marché intérieur régressera encore plus.

Une société qui fabrique massivement

de la Pauvreté et du Chômage ne peut être propère.

 

Certains croient que Marine Le Pen pourrait représenter une alternative à cette politique.

Mais Marine Le Pen a dit clairement :

"Ce sont les entreprises qui créent les emplois".

Sur ce point, qui n'est pas un détail, elle partage les préjugés de François Hollande et de ses frères dans la médiocrité : les ex-RPR, ex-UMP, et futurs ex-Les Républicains, bref ceux qui doivent changer de nom tous les 10 ans tellement la moralité de leurs dirigeants est évidente aux yeux de leur propre électorat.

Cette adhésion de la fille Le Pen au petit catéchisme des ultra-libéraux implique le rejet de toute politique de création d'emplois de Services Publics.

Marine Le Pen n'est pas dérangée par cette politique d'asservissement des salariés :

l'extrême droite a toujours été au service du patronat.

C'est le progrès social et démocratique qui peut sortir notre pays du Chômage de masse, de la Pauvreté, des régressions démocratiques de toutes natures.

Pour nous préserver des manipulateurs "socialistes", des faux "républicains", des vrais néo-pétainistes,

pour permettre aux salariés de vivre debout plutôt qu'à genoux,

pour la création de vrais emplois de Services Publics financés avec l'argent des spéculateurs et des banques adeptes de la fraude fiscale,

pour l'arrêt de la destruction de la Sécurité Sociale par des "socialistes" qui estiment qu'un "excès d'efficacité" dans la protection des salariés nuit à la compétitivité des entreprises,

pour le licenciement des pseudos journalistes de France Télévision et Radio France qui dissimulent la réalité catastrophique dans laquelle Hollande plonge notre pays,

 

nous participerons au rassemblement des organisations syndicales prévu, à Bourges, ce

jeudi

21 Avril

2016

à 17H00

au Rond-point du 8 Mai 1945

les résignés seront les premiers asservis

13 avril 2016

Le projet de loi El Khomri consiste à faciliter les licenciements !

Les télés privées et publiques lessivent les cerveaux des électeurs :

ils espèrent convaincre une majorité de naïfs que les patrons créeraient plus d'emplois si les licenciements leur coûtaient moins d'argent.

Et il y en a des simplets pour croire à de telles manipulations !

Toujours les mêmes : ils votent naturellement à droite ou pour le PS ou mieux encore pour la dynastie des Le Pen, les traîtres qui font du patriotisme un commerce électoral.

La plupart des soldats français n'étaient ils pas certains de remporter la première guerre mondiale, au début du conflit ?

Tout comme leurs descendants étaient certains d'être protégés par la ligne Maginot en 1939 ?

L'empressement des moutons à grimper dans le camion qui les emmène à l'abattoir nous parle aussi de l'aptitude de l'Humanité à se complaire dans ses préjugés.

C'est par l'action collective pour l'amélioration des conditions de travail et de rémunération que peut se construire le progrès démocratique.

Hollande se moque des chômeurs !

Il se préoccupe des prochaînes présidentielles et il ne veut pas être celui qui aura conduit son parti à une débâcle historique.

A l'appel des syndicats

qui ne rampent pas devant le médef

les antifascistes descendront dans la rue ce

jeudi 14 avril

à Bourges

à 17H00 au rond-point du 8 Mai 1945

pas de répis pour la hollandie

8 avril 2016

Si vous n'avez pas été convaincu par les Panama Papers, de l'éblouissante détermination de notre président à lutter contre la fraude fiscale,

si les Panama Papers n'ont pas détourné votre attention de la politique d'abaissement du coût du travail pratiquée notamment par le projet de loi El Khomri,

si vous avez compris que le fn et Marine Le Pen ne s'opposent pas plus à l'abaissement du coût du travail, qu'à la fraude fiscale,

retrouvons nous

pour obtenir l'enterrement de ce projet de loi,

pour améliorer les conditions de travail et de rémunération des salariés

samedi 9 avril

2016

 

à BOURGES : 10 h 30 Place de la Nation

à VIERZON : 10 h 30 Forum République

jeudi 31 mars 2016

28 mars 2016

Hollande et son clan ont choisi de ne rien céder sur l'essentiel de ce projet de loi :

Plus que jamais, ces socialistes d'opérette

refusent de créer le moindre emploi.

Le Chômage est planifié pour mettre les salariés en concurrence.

Il n'existe pas de salarié plus soumis qu'une personne consciente de pouvoir perdre son emploi à la moindre contrariété de son patron.

Ce sont des centaines de milliers de licenciés qui ont perdu leur emploi, simplement parce que leurs patrons voulaient faire faire le même travail pour moins cher.

Le licenciement abusif ne coûte quasiment rien aux patrons :

mais pour Hollande et sa gauche de droite, c'est encore trop !

C'est encore trop parce qu'Hollande et sa chorale de menteurs professionnels savent à quel point leur politique est monstrueusement injuste. Ils savent que lorsque les berlines des plus riches passent devant les sdf, la propagande "socialiste" patine.

Devant l'évidence de l'injustice, ce n'est pas facile tous les jours de faire croire aux électeurs que cette politique de condamnation à mort des plus faibles serait un "mal nécessaire".

Le patronnat obscurantiste des années 2000 n'est pas plus généreux que celui du 19ème sciècle.

Pour les pauvres ce sera, comme toujours, les luttes,

les manifs, les grèves, le militantisme politique

ou ... une dose d'asservissement supplémentaire.

Le scalp18 lui ne s'est pas posé cette question.

Ce que nous voulons, nous, c'est la neutralisation politique

de ceux qui planifient le Chômage, la Pauvreté,

la destruction de la Sécu, l'interdiction du fn

parce que ce parti a été fondé

pour détruire les valeurs de notre république.

Rendez vous

ce jeudi

31 mars

2016

à l'appel des syndicats cgt solidaires et fo

BOURGES : 10 h 30 Place de la Nation

VIERZON : 10 h 30 Forum République

ST AMAND : 10 h 30 Place de la République

ST FLORENT : 10 h 30 Place de la République

LA GUERCHE : 10 h 30 Place du Général de Gaulle

résistons aux esclavagistes le 9 mars 2016

29 février 2016

La misère s'était abattue sur le bon peuple de la hollandie.

Malgré tout ses efforts, et même si cela lui fendait le coeur, le père de cette grande famille dut se résoudre à emmener ses enfants dans la grande forêt ultralibérale.

Il n'avait plus de quoi les nourir...

Imaginez la souffrance de ce chef de famille ! Vous imaginez ?

Eh bien n'imaginons plus, réfléchissons :

D'abord, en économie comme en politique,

il n'y a jamais eu de fatalité !

Les conséquences ont toujours des causes.

La misère résulte d'une politique qui a consisté à écouter les sorcières du patronat obscurantiste miauler les mêmes mensonges sur télé-poison :

"ce sont les chaaarges mes chers enfants, les chhaaaarges qui nous empêêchent de créer des emplois !"

Depuis plus de 30 ans, les gouvernements ont baissé les impôts payés par les grandes entreprises ; résultat ?

Toujours plus de Chômage et, quelle surprise, les recettes de l'Etat n'ont jamais été aussi faibles. Maintenant, l'endettement du pays peut servir de prétexte pour détruire les Services Publics et la Sécurité Sociale.

Les richesses du pays ne sont pas perdues pour tout le monde.

Les privilégiés qui ont fraudé le fisc n'ont jamais été véritablement sanctionnés, contrairement à ce que prétendent les membres de ce gouvernement.

Les cadeaux fiscaux distribués aux patrons

n'ont jamais créé aucun emploi.

Bien sûr, les "journalistes" ultra-libéraux

ont fait semblant de croire le contraire :

ils sont payés pour cela !

Après plus de 3 années de mensonges, le président qui prétendait vouloir mettre la finance au service du pays a découvert une idée lumineuse :

pour lutter contre le Chômage,

il faudrait faciliter les licenciements !

Si cette monstrueuse manipulation n'était pas le plus court chemin vers la ruine de millions de personnes, cette escroquerie ne justifierait qu'un grand éclat de rire.

Seulement voilà ; les "journalistes" au service du gouvernement et du Médef ont bien lessivé les cerveaux des plus naïfs.

La peur de perdre son emploi muselle le plus grand nombre.

L'affaiblissement, puis la mort du Front de Gauche ont ouvert une fenêtre à tout ceux qui croient pouvoir profiter de l'appauvrissement des salariés.

Et ce président des menteurs a donc choisi de commettre ce projet de "réforme" à la tronçonneuse du Droit du Travail.

Ce projet de loi El Khomri restera dans l'histoire

de notre pays comme une des pires trahisons

jamais commises par un président en exercice.

François Hollande prépare l'après présidentielle : il souhaite créer les conditions d'un rapprochement avec Bayrou et les pseudos "républicains" dans l'espoir de pouvoir co-gérer le pays avec eux.

François Hollande sait que l'élection présidentielle de 2017 risque de clore brutalement sa carrière politique.

Il est prêt à tout pour éviter cela.

En attendant cette présidentielle, il est indispensable de combattre cette loi esclavagiste.

Si cette loi passe, le temps de travail sera augmenté, les salaires diminués, toutes les négociations entre les patrons et "leurs" salariés se dérouleront entreprise par entreprise pour diviser les salariés, tous les temps de repos seront réduits, entre autre...

La dynastie des Le Pen ne s'oppose pas à ces monstrueuses injustices. Aucun parti n'est plus opposé aux valeurs républicaines que le fn.

Les salariés se font traiter comme des esclaves :

bonne nouvelle pour Marine !

Si elle devait simuler une désapprobation en matière de baisse des salaires, elle mentirait une fois de plus. Le racisme n'est pas compatible avec la lutte pour l'égalité des droits...

Le fn est le parti le plus hostile au progrès social.

Le quinquennat de François Hollande se termine donc sur une trahison de ses promesses électorales les plus importantes.

Seule la lutte des démocrates peut nous préserver de ce coup de poignard que le président veut planter dans le dos de la République.

Les manifestations, les grèves et les mobilisations électorales

peuvent contraindre les dirigeants du ps

à abandonner ce projet de loi.

Le mercredi 9 mars,

sera une journée d'actions pour l'abandon

du projet de destruction du Code du Travail.

Ceux qui le peuvent feront grève

pour avoir une chance d'infléchir la volonté présidentielle.

A Bourges,

un rassemblement

se tiendra place du 8 mai 1945

à 17h00.

Nous vous invitons à signer la pétition qui s'oppose au démantèlement du Code du Travail.

Pétition

 

rassemblements de la cgt

23 janvier 2016

François Hollande et son gouvernement ont choisi la politique de la terre brûlée. Si nous les laissons faire, ils détruiront les droits conquis par les générations qui nous ont précédés.

Selon Hollande, le coût du travail serait trop élevé ; mais, pas les dividendes des actionnaires ; pas les salaires des grands patrons qui peuvent s'augmenter eux même sans inquiéter ce président et sa cour.

Vider les poches des salariés pour remplir celles des milliardaires ; voilà le chemin de l'efficacité économique pour cette "équipe".

Investir dans la recherche publique, dans des emplois de services publics ? Surtout pas ! Nous ne sommes pas en Urss !

Ici, lorsque les multiples réductions des impôts des plus riches ne créent aucun emploi, le président se précipite pour ajouter de nouvelles réductions d'impôts, toujours pour les mêmes, avec une efficacité ...constante.

Mais au fond, ce n'est pas si grave pour Hollande, si le Chômage et la Pauvreté augmentent. Car sa véritable priorité, c'est bien de faire baisser le coût du travail et alors là, vraiment, pour faire baisser les salaires, le Chômage et la Pauvreté sont très efficaces !

Alors, chers amis chômeurs, chers pauvres, consolez vous !

Le Chômage et la Pauvreté augmentent, mais l'économie de votre pays sera plus compétitive à l'exportation !

Pour les esprits chagrins qui oseraient douter de la moralité, voir de l'efficacité d'un système qui récompense surtout l'égoïsme, il reste une solution :

descendre dans la rue, pour permettre aux salariés de vivre de leur travail.

Manifester pour que les pseudos "socialistes" arrêtent de privatiser les richesses produites par les salariés, pour qu'ils cessent de démanteler la Sécurité Sociale.

La cgt organise des rassemblements qui peuvent contraindre un jour Hollande et sa gauche de droite à cesser de prendre les salariés pour des serviteurs.

Ce ne sont pas les télés du patronat obscurantiste ou celles de ce  gouvernement qui nous rappeleront qu'un salarié peut se faire respecter lorsqu'il sait se rassembler.

Retrouvons nous dans ces actions collectives

mardi 26 janvier 2016

à Bourges : place Séraucourt à 10h30

à Vierzon : devant l'höpital à 10h00

à Saint Amand Montrond : place de la République à 10h30

- page 1 de 9