Le résultat du premier tour de ces Législatives de 2017

c'est une grosse abstention doublée d'une grosse vague de boue macronienne.

N'oublions pas les scores respectables de la France Insoumise qui a bien montré que le camarade Mélenchon n'est pas l'homme seul que la médiacratie des puissants a décrit.

Ce triomphe possible du populisme ultralibéral ne nous détournera pas de l'indispensable défense des valeurs républicaines que ces rapaces ont déjà attaqué en faisant pression sur les journalistes de Radio France, avant même le deuxième tour.

De quoi seront ils capables après ce second tour si les électeurs devaient commettre l'erreur de se résigner à cette trahison de la morale républicaine ?

La réponse est malheureusement trop bien connue :

c'est une nouvelle dégradation des conditions de travail et de rémunération des salariés qui s'abatterait inévitablement sur la quasi totalité de notre société. Même les plus riches subiraient les effets négatifs d'une concentration excessive des richesses et des pouvoirs qui en découlent.

Nous devons nous battre.

Nous devons vivre debout comme ceux qui ont bati cette République alors que la monarchie était considérée, à l'époque, elle aussi comme la fin de l'Histoire.

Dans la première circonscription, le 2ème tour opposera un prétendu républicain qui se dit en état de marche à un autre prétendu républicain qui prétend ne pas marcher, ce qui est très mauvais pour la santé. L'un et l'autre défendent les mêmes recettes économiques censées lutter contre le Chômage, avec la même efficacité que François Hollande, qui lui même avait un peu copié sur Sarkozy...

Nous vous appellons donc à vous déplacer

pour voter blanc.

De cette manière, ces notables d'aujourd'hui
et ceux de demain ne pourront pas prétendre
que nous avons accepté implicitement leurs choix irresponsables.

Sur la 2ème circonscription, le choix est moins triste puisque le camarade Sansu malgré quelques propos douteux sur Jean-Luc Mélenchon a finalement accordé son parrainage au principal candidat de la France Insoumise.

Nous appellons à voter pour le camarade Sansu.

Sur la 3ème circonscription du Cher, le 2ème tour oppose un marcheur à Yann Galut du parti modérément socialiste. Nous ne commettrons pas l'erreur d'appeller à voter pour le candidat du ps, comme le camarade Riffet a eu tort de le faire.

Le Ps n'est pas un parti de gauche.

Le catastrophique bilan de François Hollande l'atteste.

Nous appellons donc les électeurs de la 3ème circonscription à se déplacer pour voter blanc, pour les mêmes raisons que dans la première.

Au delà de notre département, nous appellons les électeurs antifascistes à voter blanc à chaque fois que des candidats du Ps ou de droite s'opposent.

C'est uniquement lorsque le fn s'est hissé au second tour que nous appellons à voter pour le candidat le mieux placé pour battre le candidat de la France néo-pétainiste.

Fort heureusement, peu de circonscriptions devraient subir la présence d'un candidat obscurantiste au second tour.