L'acharnement du président manipulateur

contraint les citoyens lucides à prolonger les luttes.

Après l'euro, c'est maintenant le Brexit qui est censé justifier l'occultation médiatique d'une contestation historique.

Mais les mobilisations ne faiblissent pas.

Le rejet de cette loi semble être massif dans l'opinion.

Méfions nous cependant des sondages

qui ont été presque toujours utilisés

pour manipuler les électeurs.

Le financement de ces instituts de sondage n'est évidemment pas à la portée d'un ouvrier, même associé avec quelques camarades.

Et puisque la période des vacances est propice à la réflexion, nous invitons ceux qui ont été choqués par les dégradations constatées sur la façade de l'hôpital Necker après une manif parisienne, à se poser une question :

combien d'Hôpitaux ont été dégradés dans leurs fonctionnements par les politiques de restrictions budgétaires mises en oeuvre par Hollande et sa basse cour ?

Les prochaines manifs se tiendront donc

mardi 5 et jeudi 7 juillet

mardi 5

à Bourges : 10h30 sur le Plateau Agricole, autrement dit, sur le parking de la médiathèque

à Vierzon : 10h30 Forum République

à Saint Amand Montrond : 10h30 place de la République

jeudi 7 juillet

à Bourges : 17h30 place du 8 mai 1945