François Hollande préfère perdre les élections

sur ses "valeurs".

Manuel Valls instrumentalise les derniers attentats intégristes.

Ce premier ministre sarko-compatible aura tout essayé

pour extorquer la soumission des opposants à la loi El Khomri.

D'abord la météo, particulièrement humide,

était censée faire des manifestants des indifférents

aux souffrances des victimes des inondations.

Ensuite les casseurs, et surtout les images de casseurs diffusées par la propagande gouvernementale de France Télévision et celle des milliardaires de la droite sarkozienne ;

ces casseurs devaient permettre au gouvernement de discréditer ses opposants

en présentant l'ensemble des manifestants comme des délinquants.

Une partie croissante de notre population a bien compris que le gouvernement

a délibérément laissé des casseurs commettre des dégradations

pour faire peur aux électeurs et dissuader les hésitants de se joindre aux manifs.

De nombreux policiers ont reconnu la réalité de ces pratiques.

Pour être constante à défaut d'être honnête,

la Hollandie a invoqué l'Euro de football pour exiger

la suspension de la contestation sociale.

Et maintenant le pompon de la manipulation :

le terrorisme rendrait indispensable l'arrêt

de toute contestation de la loi travail.

Cette loi encourage les patrons les plus malhonnêtes

à pratiquer le licenciement abusif et facilite donc

la répression syndicale et politique dans les entreprises.

La loi El Khomri a donc comme objectif de terroriser

les salariés pour les contraindre à accepter de nouvelles baisses de salaires

et des conditions de travail toujours plus dégradées.

Ce gouvernement veut règner par la peur.

Les attentats sont une opportunité de plus

pour Hollande et sa fanfare grotesque.

Un président qui ne s'estime pas responsable du Chômage,

qui ne s'estime pas responsable de la Pauvreté,

qui ne reconnait pas sa responsabilité dans l'existence

des monstrueuses pollutions qui font du Peuple français un Peuple de malades ;

un président qui n'est jamais responsable

des graves problèmes auxquels il avait promis de s'attaquer,

c'est un président irresponsable !

C'est Hollande qui croit avoir intérêt à montrer des images de casseurs en action ;

pas les opposants à la loi El Khomri.

Les partisans sincères

de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité

ont compris depuis longtemps

que les manipulations médiatiques

sont au coeur du fonctionnement du ps, comme du sarkozisme.

Les images de casseurs représentent donc tout ce qu'Hollande peut désirer et

tout ce qu'un opposant à la loi El Khomri peut redouter.

Quand à l'ordre public, il est assuré par la Police

quand elle dispose des moyens et des instructions nécessaires.

Un être humain n'a pas besoin de tyrans,

de manipulateurs, de praticiens de la politique des boucs émissaires.

Notre pays a besoin de rémunérer honnêtement le travail.

La loi El Khomri est faite pour faire baisser les salaires.

Avec ou sans menaces, avec ou sans répression,

nous n'accepterons jamais d'être jetables.

Cette lutte ne peut cesser qu'après le retrait de la loi El Khomri.

La prochaine manif se tiendra

jeudi 16 juin

à 17h30

et non 10h30 comme initialement prévu

place du 8 mai 1945

Les manifs suivantes sont prévues pour les

mardi 21 juin

à 17h30, place du 8 mai 1945

jeudi 23 juin

à 10h30

sur le plateau agricole,

autrement dit,

sur le parking de la médiathèque