Hollande et son clan ont choisi de ne rien céder sur l'essentiel de ce projet de loi :

Plus que jamais, ces socialistes d'opérette

refusent de créer le moindre emploi.

Le Chômage est planifié pour mettre les salariés en concurrence.

Il n'existe pas de salarié plus soumis qu'une personne consciente de pouvoir perdre son emploi à la moindre contrariété de son patron.

Ce sont des centaines de milliers de licenciés qui ont perdu leur emploi, simplement parce que leurs patrons voulaient faire faire le même travail pour moins cher.

Le licenciement abusif ne coûte quasiment rien aux patrons :

mais pour Hollande et sa gauche de droite, c'est encore trop !

C'est encore trop parce qu'Hollande et sa chorale de menteurs professionnels savent à quel point leur politique est monstrueusement injuste. Ils savent que lorsque les berlines des plus riches passent devant les sdf, la propagande "socialiste" patine.

Devant l'évidence de l'injustice, ce n'est pas facile tous les jours de faire croire aux électeurs que cette politique de condamnation à mort des plus faibles serait un "mal nécessaire".

Le patronnat obscurantiste des années 2000 n'est pas plus généreux que celui du 19ème sciècle.

Pour les pauvres ce sera, comme toujours, les luttes,

les manifs, les grèves, le militantisme politique

ou ... une dose d'asservissement supplémentaire.

Le scalp18 lui ne s'est pas posé cette question.

Ce que nous voulons, nous, c'est la neutralisation politique

de ceux qui planifient le Chômage, la Pauvreté,

la destruction de la Sécu, l'interdiction du fn

parce que ce parti a été fondé

pour détruire les valeurs de notre république.

Rendez vous

ce jeudi

31 mars

2016

à l'appel des syndicats cgt solidaires et fo

BOURGES : 10 h 30 Place de la Nation

VIERZON : 10 h 30 Forum République

ST AMAND : 10 h 30 Place de la République

ST FLORENT : 10 h 30 Place de la République

LA GUERCHE : 10 h 30 Place du Général de Gaulle