En cette période de régression sociale et démocratique, nous devons nous mobiliser à chaque fois que cela reste possible.
Jeudi 1er mai, nous devrons faire entendre la voix des républicains lucides :
ceux qui ne confondent pas modération et conformisme.
Nous ne sortirons de cette régression politique qu'avec des luttes syndicales plus nombreuses et une mobilisation électorale construite suite une analyse rationnelle des échecs passés.
Aucun progrès démocratique n'a jamais été donné par les possédants.
C'est la lutte qui émancipe, pas la résignation ou la lâcheté.

Manifestons :
ce jeudi 1er mai à Bourges, place Malus à 10h30.
à Vierzon à 10h30, place de la résistance,
à Saint Amand, à 10h30, place Carrée,
à Saint Florent, à 10h30 place de la république,
à La Guerche à 11h, place du général De Gaulle
à Aubigny sur Nere, à 10h30, place de la résistance

A 9 h30 place Malus, un dépôt de gerbe à la mémoire des militants victimes du nazisme aura lieu.