L’extrême droite tue, combattons-la ! : liste des manifestations des 22 et 23 juin


manif_clement_23.06.jpeg

Qui a tué Clément Méric ?

C'est pas nous clamerons les braves "journalistes" dont l'écrasante majorité a passé son temps à caqueter : "Clément Méric, le militant d'extrême gauche...".

Comme si son antifascisme radical pouvait justifier son assassinat.

Ces mêmes chiens de garde de la République pervertie ne nous ont ils pas expliqué, tout au long de l'année, que l'extrême gauche et l'extrême droite se rejoignent dans l'excès ?

C'est pas moi, nous dira l'élu de la majorité municipale de M. Lepeltier, tout fier d'avoir dit à un militant du scalp18 : "n'est ce pas normal que les militants d'extrême droite agressent les militants d'extrême gauche ?"

Notre brave président Hollande n'aurait il pas alimenté la progression de l'extrême droite en refusant de créer les millions d'emplois dont notre pays a besoin ?

A toutes les autruches, nous devons rappeler que les néo-nazis sont les pires ennemis de l'Humanité.

Les leçons de la seconde guerre mondiale doivent être retenues.

Laisser les néo-nazis agir, c'est commettre l'erreur qui a conduit les allemands à subir Hitler.