Section Carrément Anti Le Pen du Cher

2010

Accueil

Contact

Actualité commentée

Fil des billets - Fil des commentaires

 

la route est longue

7 mai 2010

Raffarin a déclaré dimanche, sur canal +, que pour résoudre le problème des retraites il faudrait trouver 70 milliards d'euros, alors que le bouclier fiscal ne coûte que 600 millions et qu'il ne sera donc pas possible de trouver dans cette "goutte d'eau" la solution.
Je rappelle à Monsieur Raffarin ce qui a été écrit en 1945 par le Conseil National de la Résistance, lors de la création de notre système de protection sociale :
" Donner la garantie à chaque homme qu'en toutes circonstances il pourra assurer sa subsistance et celle des personnes à sa charge" et que pour cela "chacun donnera en fonction de ses moyens et recevra en fonction de ses besoins".
Il n'existe pas de déficit de la Sécu mais un besoin de financement que les gouvernements successifs ont décidé de ne pas satisfaire en multipliant les exonérations de cotisations patronales. L'affaiblissement de la protection sociale découle non pas d'arbitrages techniques mais d'un choix politique :
celui du transfert généralisé des risques du Capital vers le Travail.
Le gouvernement demande aux salariés d'être solidaires pour survivre à la crise de son système, mais tous ne seront pas solidaires.

François.

 

Sinistre à l'intérieur comme à l'extérieur

Au lendemain de la commémoration de la journée de la déportation, notre cher ministre de l'Intérieur demande à ce qu'un français soit déchu de sa nationalité pour polygamie ; comme au bon vieux temps de Vichy.
Heureusement, la Constitution n'autorise pas une telle déchéance.
Hortefeux ignorerait il les lois qu'il est censé faire appliquer par ses flics ?

François.

 

La burqa

7 février 2010

Il ne faut pas se leurrer, le port de de la burqa n'est que le chiffon rouge que l'on agite devant l'électeur à l'approche des élections régionales , plutôt que de parler de la crise financière qui plonge des centaines de milliers d'entre nous dans le chômage, la misère, le mal logement etc, etc, etc...
Le code de procédure pénale est suffisamment riche de règlements en tous genres pour qu'il n'y ait pas réellement besoin d'une loi.
La République ne doit pas se mêler de la façon dont ses citoyens vivent leurs fois en conscience.
Derrière chaque musulman et a fortiori derrière chaque croyant, il ne se cache pas un extrémiste et derrière chaque burqa il n'y a pas que de futures martyres.
Marianne se doit de respecter le droit de chacun d'entre nous à vivre nos fois respectives en conscience et comme nous l'entendons, mais voilà, à des fins électoralistes il est plus facile de réveiller les plus bas instincts des racistes de tous crins plutôt que de résoudre les problèmes créés par ce système ultralibéral qui place la rentabilité et le profit maximum au dessus de l'individu.
Il serait temps, qu'à l'approche des Régionales, les citoyens se souviennent que ce n'est pas la muleta qui est dangereuse mais plutôt la main qui l'agite.

François.